DIY : Construire son récupérateur d'eau de pluie

Fabriquer un récupérateur d'eau est facile pour un bon bricoleur et permet d'économiser l'eau destinée à l'arrosage du jardin. Voici nos conseils.

Un toit de 100 m2 permet de récolter annuellement 80 à 120 m3 d'eau. Cela en fait une eau gratuite, parfaitement utilisable pour l'arrosage. Mais, comment récupérer cette eau sans trop de difficulté ? Fabriquer un récupérateur basique pour l'arrosage du jardin est relativement facile. La taille de votre récupérateur dépend du volume que vous voulez utiliser. Suivez le guide !

Le matériel indispensable pour construire son récupérateur d'eau

 

Si vous voulez fabriquer votre récupérateur d'eau, dites-vous que les récupérateurs les plus simples sont constitués d'un tonneau en bois. Côté matériel, il vous faut : un robinet de cuve de récupération d'eau, un adaptateur pour gouttière, un raccord ou autre accessoire pour fixer le robinet de cuve, un mastic d'étanchéité type Atmos, Sika, un support de cuve (facultatif), et enfin une cuve.

Le récupérateur le plus simple est constitué d'un adaptateur pour gouttière et d'un contenant. Il existe différents modèles d'adaptateurs/récupérateurs d'eau : récupérateur à clapet avec grille en zinc, collecteur filtrant, récupérateur avec piège à feuilles, etc. En aluminium, en PVC, en terre cuite, en zinc… qui peuvent s'assortir à quasiment n'importe quel type de gouttière, avec des prix variant de 5 € à 80 € selon les modèles.

 

La cuve

 

La cuve la plus simple est constituée d'un tonneau en bois. C'est l'élément le plus esthétique si votre récupérateur est visible. Pour récupérer l'eau, votre cuve doit être étanche et surtout fermée pour éviter l'apparition de larves et leur prolifération ! Pour arroser par gravité, cette dernière doit également être posée sur un support suffisamment haut pour assurer le circuit d'eau via un tuyau d'arrosage ou, tout au moins, permettre de poser un arrosoir sous le robinet. Il vous faut également adapter le volume à la surface de votre toit ou prévoir un trop plein, sinon gare au débordement !

Utilisez une scie à cloche, montée sur la perceuse, d'un diamètre adéquat pour percer un trou parfaitement rond à environ 5 cm du fond du tonneau. Appliquez sur le pourtour interne un épais cordon de mastic d'étanchéité. Placez le raccord de robinet. Refaite un cordon d'étanchéité sur l'extérieur. Fixez le robinet sur le raccord.
Pratiquez une découpe sur le couvercle de votre tonneau à l'aide de la scie cloche. Fixez un tuyau de raccordement dont la longueur doit correspondre à la distance entre la descente d'eau de l'adaptateur de la gouttière et votre cuve.

Installer l'adaptateur de son récupérateur d'eau

 

L'adaptateur vient s'insérer dans le tuyau de descente des eaux pluviales de la gouttière qui doit donc être coupée environ 30 cm au-dessus du niveau de la cuve (attention toutefois la hauteur dépend du type d'adaptateur que vous avez acheté). Sciez la descente de gouttière à l'aide d'une scie à métaux au niveau de la partie basse de l'adaptateur, puis au niveau du haut de ce dernier. Placez l'adaptateur entre les deux parties de la gouttière, le collecteur face à vous. Attention le collecteur doit pouvoir s'insérer parfaitement dans le tuyau prévu dans l'ouverture de votre cuve.

Pour vous aider à installer votre récupérateur d'eau (pose de la cuve et de l'adaptateur) vous pouvez suivre les conseils de Maison-construction.com dans la vidéo ci-dessous.

Une fois terminée, votre installation vous permettra d'arroser le jardin à moindre coût. Malin et pratique, c'est un grand geste pour l'environnement !

Articles connexes sur Bons plans
Agenda des événements jardin de l’été

Salons, expositions, événements, en août et septembre profitez de la fin de l’été pour découvrir les jardins, les fleurs et les plantes.

EN SAVOIR PLUS
Des fleurs dans notre assiette

Les fleurs comestibles apportent couleur et originalité à votre table. Fraîches, cuites, ou sèches, cultivées ou sauvages, ces bonnes idées vont réveiller vos plats et votre palais.

EN SAVOIR PLUS
L’abri de jardin, une maisonnette multi-usages

La cabane de jardin est idéale pour entreposer le mobilier et le matériel de jardin, les accessoires de piscine, ou pour créer un studio voire un atelier.

EN SAVOIR PLUS
Mauvaises herbes : un nettoyage en douceur

Se débarrasser des mauvaises herbes sans empoisonner son jardin, c'est possible...  Des solutions mécaniques ou biologiques sont toujours préférables aux herbicides chimiques.

EN SAVOIR PLUS
La chaux vive, pour un jardin plus écologique

La chaux vive est un bon moyen de prendre soin de vos sols naturellement. Découvrez ses caractéristiques et ses utilisations.

EN SAVOIR PLUS
DIY : Un abri pour votre robot tondeuse

Les robots tondeuses sont faits pour rester dehors. Ceci dit, il est préférable de leur prévoir un petit abri au-dessus de la borne de recharge pour lui éviter la grêle et l’orage. La plupart des fabricants vous proposeront des abris tout faits mais, pour les plus bricoleurs d’entre vous, voici un petit tutoriel !

EN SAVOIR PLUS
Je fais mon potager : les bons plans lecture

Cultiver un potager, c'est facile ! A condition de savoir comment bien commencer. Découvrez nos livres "potagers" coups de coeur pour cette année !

EN SAVOIR PLUS
Nouveautés 2019 : oubliez l’hiver avec les outils à batterie STIGA !

Pour la nouvelle année, STIGA mets les bouchées doubles pour vos jardins. Découvrez les nouveautés à batterie qu'on vous présente en 2019 !

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin