Dossier: Arrosage du jardin: soyez malin!

L’édito de Patrick Mioulane : « L’eau, une ressource précieuse à maitriser »

Notre planète étant recouverte à 72 % par les mers et les océans, l'eau est l'élément le plus abondant du monde (1 500 millions de km3 d'eau salée). En revanche l'eau douce est rare (2,5 % du volume, dont 0,3 % seulement est facilement accessible et renouvelable). En effet, une grande partie est stockée dans des nappes souterraines profondes ou sous forme de glace. Humains, animaux et plantes vivent grâce à l'eau douce liquide, un véritable trésor naturel qu'il convient de gérer avec discernement et surtout sans gaspillage. Car si " c'est toujours la même eau qui coule ", elle n'est pas inépuisable…

 

Un jardin peu gourmand en eau et en arrosage

 

Selon sa nature, une plante est composée de 75 à 95 % d'eau. Les espèces ligneuses (arbres et arbustes) sont plus " sèches " que les végétaux herbacés. Les salades et le gazon peuvent renfermer jusqu'à 98 % d'eau ! Au cours de leur développement, les plantes consomment de l'eau. Par exemple, il faut 45 l d'eau pour produire 1 kg de pommes de terre. Les précipitations, pluie et neige, alimentent naturellement les sols en eau. Ces derniers en stockent une partie, mais 65 % s'évaporent et plus de 10 % s'infiltrent en profondeur. Le rôle du jardinier consiste à maîtriser la consommation d'eau avec des plantes peu gourmandes et à mettre en place des techniques économes. Suivez nos conseils !

 

L'eau, point d'orgue du jardin

 

À toutes les époques, bassin, point d'eau, ruisseau, cascade et fontaine ont fait partie des éléments architecturaux et vivants des jardins. Pour devenir un écosystème miniature harmonieux, l'espace aquatique doit trouver un équilibre parce qu'il vit en autarcie. Outre leur aspect décoratif indéniable, les plantes du bassin recyclent ce que les poissons n'ont pas mangé et ces derniers limitent la prolifération végétale en raison de leur régime alimentaire végétarien. Qu'elles vivent juste les pieds dans l'eau, laissent leurs feuilles flotter à la surface ou prolifèrent totalement immergées, les plantes aquatiques sont des espèces bien spécifiques. Elles vous sont présentées dans notre article dédié avec de bons conseils d'entretien.

 

Arroser, oui, mais sans excès

 

Hormis les plantes du bassin que l'on vient d'évoquer ci-dessus, aucun végétal n'accepte de pousser longtemps dans un milieu saturé d'eau. Les racines ont besoin d'air car elles respirent. En s'empilant les uns sur les autres, les agrégats constitutifs du sol créent des vides du fait de leur forme irrégulière et rugueuse. Ce réseau poreux renferme à la fois de l'air et de l'eau. Lors de très fortes précipitations (orage par exemple), le sol se sature et l'eau ne peut plus s'infiltrer en profondeur. Résultat, elle ruisselle ou stagne en surface. Il se forme un milieu dense et humide, favorable au développement de champignons dont certains sont pathogènes pour les plantes (maladies cryptogamiques). Apprenez à bien doser l'arrosage pour éviter les excès d'eau pour la pelouse.

 

Récupérer l'eau de pluie, une vraie bonne idée

 

Dans nos régions, une toiture de 100 m2 reçoit entre 50 et 80 m3 d'eau par an. En récupérant cette manne tombée du ciel, vous allez arroser gratuitement le jardin une grande partie de l'année. Après filtration et décantation, on peut aussi remplir la piscine avec l'eau de pluie, laver le linge, la vaisselle et la voiture, l'utiliser pour la douche et les toilettes. Notre article vous propose de fabriquer vous-même et de façon très simple un récupérateur d'eau.

Articles connexes sur Dossiers Jardin
5 pratiques pour un jardin durable

Les principes du développement durable s’appliquent aussi au jardinage. Présentation de 5 pratiques pour jardiner en étant soucieux de l’environnement.

EN SAVOIR PLUS
Créer son potager : conseils pour jardinier débutant

Le jardinage est un art qui demande un peu d’entraînement… Pourtant, en famille ou avec les enfants, quelle satisfaction de faire pousser sa nourriture dans son propre jardin ! Alors, parce qu’on ne naît pas tous avec la main verte, voici quelques conseils pour créer votre potager et cultiver vos premiers légumes !

EN SAVOIR PLUS
Dossier : le nettoyeur haute pression

Outil indispensable au jardin, le nettoyeur haute pression, électrique ou thermique, s’utilise à l’extérieur de la maison. Il permet de nettoyer différentes surfaces grâce à la force de l’eau propulsée à haute pression et de désincruster la saleté. 

EN SAVOIR PLUS
Dossier : Jardin à la française

L'édito de Patrick Mioulane : Les jardins à la française

EN SAVOIR PLUS
Dossier : Ces jardins extraordinaires

L'édito de Patrick Mioulane : Ces jardins extraordinaires

EN SAVOIR PLUS
Dossier : Le mobilier, l'atout charme du jardin

L'édito de Patrick Mioulane : "Le mobilier, l'atout charme du jardin"

EN SAVOIR PLUS
Dossier : L'électrique, c'est chic !

L'éditorial de Patrick Mioulane : "Quand le jardin de mai nous électrise..."

EN SAVOIR PLUS
Dossier : Focus sur le mulching

L'édito de Patrick Mioulane : "En avril, la pelouse sur le fil"

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin