Magazine

Dossier : Jardin à la française

L'édito de Patrick Mioulane : Les jardins à la française

Nous avons tous quelque chose d'André Le Nôtre…

 

C’est avec les jardins du château de Wattignies près de Lille, dessinés dès 1635, qu’André Le Nôtre, âgé seulement de 22 ans, inventa un style dominé par la perspective et la géométrie que l’on nomme aujourd’hui «  le jardin à la française ». Mais ce grand paysagiste est passé à la postérité à travers les créations exceptionnelles à Vaux-le-Vicomte et surtout à Versailles. Le tracé formel, la statuaire, les topiaires étaient déjà présents dans les jardins florentins de la Renaissance. L’article sur l'histoire du jardin à la française vous fait découvrir ce qui fait la particularité unique des jardins « à la française ».

 

Toute la modernité du classicisme

 

L’inspiration romantique des jardins dits « à l’anglaise » qui s’inspirent de la nature tout en cherchant à la sublimer, convient surtout aux grands parcs, tels qu’il s’en est planté beaucoup de la fin du xviiie jusqu’au milieu du xxe siècles. L’urbanisation contemporaine à remis au goût du jour les jardins aux structures géométriques, dont le tracé aux lignes simples, voire épurées, magnifie les matériaux d’aujourd’hui : fer, acier, galets, résine. La perspective accroissant la sensation d’espace, les petits jardins urbains s’inspirent désormais du jardin à la française tout en le modernisant. Le point sur ce sujet passionnant dans l’article sur la création d'un jardin à la française.

 

Des petits détails qui changent tout

 

Évoquant la majesté, voire l’emphase, tout en se voulant ludique, surprenant, joyeux, le jardin à la française ne se réduit pas à des lignes et à des perspectives. Son secret tient à de subtiles différences de niveau qui créent des points de vue différents selon les endroits où l’on se situe. C’est un jardin tout en pudeur qui ne se dévoile jamais entièrement, mais qui, par des artifices trompeurs et séduisants, attire le regard et incite à progresser toujours plus avant. Ornements, bordures, topiaires, mais aussi et surtout plans d’eau, constituent la base du décor. Bassins, fontaines, gargouilles assurent le spectacle. Une féerie que vous retrouverez dans l’article sur les détails importants d'un jardin à la française.

 

Un entretien au millimètre

Le style à la française, c’est le « jardin en smoking ». Chef d’œuvre d’élégance et de raffinement il ne supporte pas le négligé. Des pelouses tondues court, des bordures découpées au cordeau, des haies taillées net, des topiaires sculptés en finesse, il faut miser sur le doigté, la sûreté du geste, la régularité de l’entretien et s’équiper d’un matériel de précision. Qu’il s’agisse de taille-haies, de coupe-bordures, de tondeuse, de sécateur, d’élagueuse, le jardinier « à la française » recherche un équipement compact, léger, ergonomique. C’est le choix que vous propose l’article sur l'entretien d'un jardin à la française, tout en vous conseillant dans leur usage.

 

Un été en fête dans les jardins

 

Si la période des vacances est propice pour la visite de jardins remarquables, c’est aussi l’occasion de découvrir différentes animations dans certains de ces espaces privilégiés : visites aux chandelles, concerts, expositions, land art, jeux de lumière, déambulations poétiques, voire feux d’artifices enrichissent les jardins d’une aura féerique. Découvrez dans l’article sur les événements qui met en avant quelques-unes des plus intéressantes animations de cet été.

 

Par leur dessin et le choix des végétaux qui les composent, les jardins reflètent bien les caractéristiques culturelles et sociales de leur époque. Si le jardin contemporain est avant tout multiculturel, il trouve son inspiration dans la mondialisation, mais aussi et surtout dans la riche histoire des siècles passés. Le jardin « à la française » s’est débarrassé de sa gloriole ostentatoire pour adopter des formes plus modestes, conformes à la société d’aujourd’hui. Les réalisations somptuaires d’André Le Nôtre, stimulées par la mégalomanie d’un monarque omnipotent, n’en restent pas moins des exemples d’équilibre, d’harmonie et d’élégance qui devraient vous aider à structurer votre propre jardin.

Journaliste, photographe, écrivain, Patrick Mioulane est jardinier par vocation et botaniste par conviction.

keyboard_arrow_right En savoir plus

Produits cités dans cet article

Accessoires

Articles similaires