Magazine

Tondeuses autoportées : conseils pour bien choisir

Vous voulez vous offrir une tondeuse autorportée mais vous ne savez pas laquelle choisir? Voici quelques conseils pour ne pas se tromper.

Tondeuses autoportées ou à conducteur porté, tracteurs de pelouse, riders voire tondeuses automotrices, toutes ces appellations désignent en fait les tondeuses sur lesquelles l’utilisateur s’assoit, par opposition aux tondeuses à conducteur marchant. Mais si les appellations sont multiples, le nombre de modèles est encore plus important, ce qui ne facilite pas le choix du jardinier amateur lors de la décision d’achat … S’il est difficile de conseiller un type de tondeuse en fonction de la surface à tondre (rien n’empêche d’aller acheter son pain avec une voiture de sport !), le confort d’utilisation et la praticité sont des critères déterminants.

 

La largeur de coupe

 

Elle correspond à la largeur de travail de la tondeuse. À surface de pelouse équivalente, une tondeuse à largeur de coupe importante permet de tondre en moins de temps qu’une tondeuse à largeur de coupe réduite. Revers de la médaille, elle doit être plus puissante, et est forcément plus « encombrante » pour son rangement au garage. Les modèles à faible largeur de coupe, comme les Stiga Combi, ne possèdent qu’une seule lame, pour 66 ou 72 cm de travail. Avec leur moteur placé à l’arrière, ils sont maniables, simples d’utilisation et faciles d’entretien. Leur faible encombrement leur permet de passer par une porte standard. On les appelle communément « riders ». Les tondeuses au look de tracteur, comme les Stiga Tornado et Estate, reçoivent des moteurs plus puissants, associés à des plateaux de coupe à deux lames. Leur qualité de tonte est identique à celle des riders, mais elles affichent un rendement bien supérieur.

 

Tondeuses Autoportées: Conseil pour bien choisir
Tondeuses Autoportées: Conseil pour bien choisir

 

La Transmission

 

Si les tondeuses autoportées étaient au départ quasiment toutes équipées d’une boite de vitesses à passer manuellement, comme sur la plupart des voitures, elles sont aujourd’hui de plus en plus dotées de transmission dites hydrostatiques. Comme sur les voitures « automatiques », elles disposent simplement d’une pédale pour avancer et d’une autre pour reculer. Maniement extrêmement simple, surtout dans les jardins où les manœuvres sont fréquentes !

 

La transmission à l’outil de coupe est quant à elle réalisée par une courroie ou bien par cardan. Les professionnels apprécieront la transmission par cardan, car l’énergie est traduite sans aucun patinage en toutes circonstances, et l’entretien se limite au graissage quotidien de l’articulation. Une courroie doit en effet être régulièrement remplacée. En revanche, elle protège le moteur en cas de blocage de la lame car elle peut patiner.

 

La maniabilité

 

Toutes les tondeuses autoportées sont faciles à piloter, avec une bonne maniabilité. Mais il faut reconnaitre que certains modèles excellent dans ce secteur. Les plus maniables sont celles dites Zero-turn, capables de tourner littéralement sur place, avec un rayon de braquage quasi nul, donc en ne laissant aucun rond d’herbe non coupé. Il existe aussi des modèles type tracteur avec roues directrices avant ET arrière, ce qui réduit aussi le rayon de braquage. Puis, comme les modèles Stiga Villa, il y a les tondeuses autoportées à coupe frontale et roues arrière directrices. Également à coupe frontale, les Stiga Park sont quant à elles articulées en leur milieu pour encore plus de maniabilité. Si vous ajoutez à cela les modèles disposant de quatre roues motrices, vous disposez d’un éventail complet de solutions répondant à toutes les exigences des jardins, même pentus et/ou avec beaucoup d’arbres ou de massifs à contourner.

 

Le type de tonte

 

Il faut enfin distinguer les tondeuses autoportées selon leur mode de traitement de l’herbe :

•  À coupe ventrale et éjection latérale, très pratiques quand on veut tondre vite et sans ramasser l’herbe coupée, comme sur une prairie ou une aire de jeux.

•  À coupe ventrale et éjection arrière, généralement entre les roues, pour un ramassage efficace dans un bac accroché à l’arrière de la tondeuse.

•  À coupe frontale pour une meilleure vision du travail à effectuer et un accès facilité sous les haies.

En plus du positionnement de l’organe de coupe, les autoportées se différencient également en fonction du type de coupe :

Le mulching, système de coupe par lequel l’herbe est finement broyée sous le carter fermé, avant d’être projetée au sol (rapidité de tonte et plus de gestion de déchets) va ainsi être prédominant sur les autoportées à coupe frontale.

A l’inverse, l’éjection latérale et le ramassage sont plus régulièrement utilisés pour les tracteurs de pelouse ou les riders. Dans ce cas, la qualité de ramassage et la capacité du bac de ramassage deviennent des critères importants. De même, le système de vidage du bac peut avoir son importance : du vidage à la main, en passant par les leviers de vidage de bac, jusqu’au vidage électrique voire même hydraulique pour les grosses autoportées professionnelles, vous aurez l’embarras du choix, tout cela en fonction de votre budget bien entendu …

Tondeuses Autoportées: Conseil pour bien choisir
Tondeuses Autoportées: Conseil pour bien choisir

Chez STIGA, les gens travaillent avec passion pour tout ce qui se passe au sein et autour de votre jardin.

keyboard_arrow_right En savoir plus

Produits cités dans cet article

COMBI 1066 H

Tondeuse autoportée équipée d'un moteur thermique de 224 cm³, d'un carter de 66 cm et d'un bac de ramassage arrière de 150 litres.

Voir le produit

TORNADO 3098 H

Tondeuse autoportée thermique équipée d'un moteur B&S de 500 cm³ et d'un plateau de coupe de 98 cm avec deux lames.

Voir le produit

ESTATE 7102 HWS

Tondeuse autoportée thermique équipée d'un moteur Kawasaki de 603 cm³, d'un carter de 102 cm avec deux lames synchronisées et d'un bac de ramassage arrière de 320 litres.

Voir le produit

Accessoires

Articles similaires