Protégez votre pelouse des mauvaises herbes en automne et au printemps

Pas trop chaud et pas trop froid. L'automne et le printemps peuvent sembler parfaits pour le jardinage, mais les températures plus douces peuvent encourager les mauvaises herbes nuisibles à prospérer dans votre pelouse. Lisez notre guide sur la façon de protéger votre pelouse.

Bien que la présence de mauvaises herbes soit une partie inévitable du jardinage, vous pouvez minimiser le risque qu'elles s'enracinent grâce à nos meilleurs conseils.

 

Arroser moins souvent, en plus grande quantité

Les mauvaises herbes ont des racines courtes qui absorbent l'eau à la surface du sol. Il est préférable d'arroser moins fréquemment, en utilisant de plus grandes quantités d'eau, afin que l'hydratation pénètre dans le sol à un niveau plus profond, nourrissant les racines de votre herbe au lieu des jeunes racines des mauvaises herbes.

 

Laissez l'herbe pousser un peu plus longtemps

Laisser votre herbe pousser plus haut pendant les mois de printemps et d'automne aide à garder la surface du sol ombragée. Cela diminue le risque de propagation des mauvaises herbes, car leur progression est inhibée par le manque de lumière solaire nécessaire à la production d'énergie.

 

Fertiliser avec précaution

Il est important d'éviter de trop fertiliser votre pelouse lorsque les mauvaises herbes sont présentes, car l'épandage de trop d'engrais nourrit les mauvaises herbes ainsi que l'herbe. Assurez-vous de toujours vérifier que votre gazon ne contient pas de mauvaises herbes avant d'ajouter un engrais.

 

Ensachez et jetez l'herbe coupée

Si votre pelouse a quelques mauvaises herbes, il est important de ne pas utiliser de tondeuse mulching. La tondeuse coupe et distribue les brins d'herbe et de mauvaises herbes pendant que vous tondez, répandant par inadvertance des graines de mauvaises herbes dans tout votre jardin. Assurez-vous soit d'enlever toutes les mauvaises herbes de la pelouse avant de tondre, soit d'emballer et d'éliminer l'herbe coupée lorsque vous avez terminé.

 

Mauvaises herbes typiques du printemps et de l'automne

Le pâturin annuel (Poa annua), le pâturin rugueux (Poa trivialis) et la stellaire commune (Stellaria media) sont des graminées adventices qui prospèrent pendant les températures plus douces de l'automne et du printemps. Savoir à quoi faire attention vous aidera dans la lutte contre les mauvaises herbes.

Articles connexes sur Paroles d'expert
Guide rapide des types de sols

Sable, argile ou limon ? Lisez la suite pour découvrir quel type de sol vous avez dans votre jardin et comment le gérer pour une croissance saine des plantes.

EN SAVOIR PLUS
Votre guide des meilleures pratiques de tonte

Une erreur courante que les gens commettent lors de la tonte de leur pelouse est de couper trop de hauteur en une seule fois. Poursuivez votre lecture pour découvrir pourquoi couper seulement le tiers supérieur de votre herbe à chaque fois que vous tondez est si bénéfique pour la santé de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les petits et grands malheurs d’une pelouse que l’on voudrait impeccable

L’image de moquette vivante, régulière, homogène, , d’un vert intense et uniforme que donnent les plus beaux terrains de football ou les golfs tient le plus souvent du fantasme dans nos jardins privés. Parsemé d’une végétation sauvage aux feuilles grossières, ponctué de plaques de mousse, râpé, pelé, jauni ici et là, le « gazon moyen » du jardinier français est souvent loin de ce « gazon anglais » dont beaucoup rêvent comme d’un graal inaccessible.

Outre une préparation du terrain souvent bâclée au moment de sa création, la pelouse « à la française » manque tout simplement de considération. Il suffit  déjà d’admettre qu’il s’agit d’une culture à part entière et non simplement « d’herbe » et qu’à ce titre le gazon nécessite un entretien soigné, pour que tout s’améliore très vite et de manière spectaculaire.

 

Nous vous proposons, dans les lignes suivantes, de passer en revue les principaux problèmes qui nuisent à l’esthétique et à la pérennité d’une pelouse et de vous donner bien sûr quelques solutions pour y remédier…

EN SAVOIR PLUS
La chronique de Patrick Mioulane #9

Pense-bête et trucs et astuces ; Patrick Mioulane, journaliste spécialiste du jardin nous livre la suite de ses secrets pour débuter la saison de manière verdoyante !

EN SAVOIR PLUS
De l’importance de l’eau et des buis à Vaux-le-Vicomte

Le jardin à la française est une création complexe où chaque détail compte. Patrick Borgeot, chef jardinier de Vaux- le- Vicomte nous parle de l’importance des buis et de l’eau dans le premier des jardins à la française. 

EN SAVOIR PLUS
Et si le jardin vous aidait à vous sentir mieux ?

Les jardins à visée « thérapeutique » sont destinés à améliorer l’état de santé corporel ou mental de leurs visiteurs tout en les invitant à pratiquer une activité physique.

EN SAVOIR PLUS
Les grandes tendances du mobilier et de l’aménagement extérieur

Comment aménager son balcon, sa terrasse, son jardin ? Mobilier extérieur confortable, matières recyclées ou naturelles, sans oublier les plantes, suivez les dernières tendances !  

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Recherche propulsée par ElasticSuite
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.