Arrosage de la pelouse : gare aux excès d’eau

Un excès d'eau peut être catastrophique pour la pelouse. Sitôt constatés, des mesures s'imposent pour réparer les dégâts.

Entre les pluies de printemps et le zèle du jardinier, la pelouse en cette saison peut souffrir d’un excès d’eau, surtout s’il s’agit d’une pelouse encore jeune. Comment faire le diagnostic et quels remèdes apporter ? Nos questions à Laurent Mignonneau, membre de la Société française des gazons et Responsable Prescription chez Hunter Industries, spécialisé dans l’arrosage des espaces verts, terrains de sport, golfs…

 

 

Attention et bons soins

 

Comment peut-on repérer un excès d’eau sur la pelouse, pluie ou arrosage ?

 

Laurent Mignonneau : « Le phénomène de flaquage est un signe évident, le terrain est spongieux, gorgé d’eau. Et si rien n’est fait, des maladies cryptogamiques* se développent, champignons, moisissures… Et plus la pelouse est jeune, plus elle est vulnérable car le développement racinaire n’est pas à sa capacité maximum, elle est vulnérable aux maladies et peut manquer d’oxygène, indispensable à son développement. »

 

Que peut-on faire pour rétablir une situation plus saine ?

 

LM : « Drainer, aérer, carotter ! En fonction du sol, si l’infiltration d’eau se fait mal, un drainage préalable à l’implantation de la pelouse peut être nécessaire. Une fois la pelouse en place, si elle montre les signes d’un excès d’eau, il est alors urgent de l’aérer avec une carotteuse ou un aérateur. Le but est de décompacter le sol et d’apporter de l’oxygène aux racines qui pousseront plus facilement en profondeur.

Il faut laisser en place les carottes de terre et, sur terrain argileux, épandre une fine couche de sable qui comblera les trous et contribuera à résorber l’eau. Dans tous les cas, il ne faut pas couper trop court et ramasser les déchets de tonte. Vous pouvez aussi utiliser une tondeuse mulching qui va broyer finement l’herbe coupée pour la déposer au sol et ainsi servir de compost naturel. »

Une tondeuse disposant de la fonction de tonte mulching comme la Twinclip 50 SV H, peut vous aider à garder votre gazon sain.
Une tondeuse disposant de la fonction de tonte mulching comme la Twinclip 50 SV H, peut vous aider à garder votre gazon sain.

 

Quelles sont les règles à respecter pour un arrosage bien dosé ?

 

LM : « Pour un arrosage bien adapté, un calendrier de maintenance s’impose, comme pour la fertilisation, en fonction de la période de l’année et de la météo.Il est nécessaire d’arroser lorsque l’évaporation du sol et du végétal devient conséquente. Et ce, JAMAIS en journée, TOUJOURS la nuit ! Arroser en pleine journée lorsqu’il y a du soleil, c’est gaspiller une partie de l’eau et risquer de brûler la pelouse.

L’idéal est d’installer un arrosage automatique adapté à la taille du terrain, qui assurera un arrosage bien dosé, relié à un programmateur qui déclenchera l’arrosage à la nuit tombée. Si l’installation est complétée par un capteur d’humidité qui transmet les valeurs mesurées au programmateur, l’arrosage automatique sera parfaitement optimisé. »

 

Les maladies cryptogamiques les plus fréquentes

 

Les excès d’eau sur la pelouse peuvent donc avoir des conséquences néfastes sur le gazon. Parmi les maladies cryptogamiques (dues à des champignons) la maladie du fil rouge se repère aisément à la couleur légèrement rosée des brins d’herbes ; elle est favorisée par la chaleur et l’humidité. Outre les soins du terrain, mieux vaut arracher le gazon atteint et effectuer un regarnissage.

 

 

La rouille du gazon, due à l’humidité ambiante, n’est pas aussi spectaculaire mais gêne la croissance du gazon. Les brins d’herbe se couvrent de taches orangées et semblent couverts de poudre. Là encore outre les soins de base, il est conseillé de sursemer du ray-grass, insensible à cette maladie.

L’oïdium recouvre les brins d’herbes d’un feutrage blanc et poudreux et apparaît surtout au printemps et à l’automne lorsque le temps est à l’humidité et dans les parties ombragées. Éclaircir les arbres alentour pour laisser plus de place à l’ensoleillement est une bonne précaution.

Produits cités dans cet article
TWINCLIP 50 SV H
Tondeuse thermique
0,00 €
Articles connexes sur Paroles d'expert
La chronique de Patrick Mioulane #9

Pense-bête et trucs et astuces ; Patrick Mioulane, journaliste spécialiste du jardin nous livre la suite de ses secrets pour débuter la saison de manière verdoyante !

EN SAVOIR PLUS
De l’importance de l’eau et des buis à Vaux-le-Vicomte

Le jardin à la française est une création complexe où chaque détail compte. Patrick Borgeot, chef jardinier de Vaux- le- Vicomte nous parle de l’importance des buis et de l’eau dans le premier des jardins à la française. 

EN SAVOIR PLUS
Et si le jardin vous aidait à vous sentir mieux ?

Les jardins à visée « thérapeutique » sont destinés à améliorer l’état de santé corporel ou mental de leurs visiteurs tout en les invitant à pratiquer une activité physique.

EN SAVOIR PLUS
Les grandes tendances du mobilier et de l’aménagement extérieur

Comment aménager son balcon, sa terrasse, son jardin ? Mobilier extérieur confortable, matières recyclées ou naturelles, sans oublier les plantes, suivez les dernières tendances !  

EN SAVOIR PLUS
Tondeuse à gazon : pourquoi choisir l’électrique ?

Tondre sa pelouse avec une tondeuse électrique présente de nombreux avantages. Comment bien choisir son modèle ? Avec ou sans fil, puissance, largeur de coupe et options diverses : on vous dit tout !

EN SAVOIR PLUS
Entretenir et affûter les lames

Savoir nettoyer, affuter ou même remplacer les lames de sa tondeuse ou de son taille-haie est essentiel pour avoir une coupe nette et efficace...

EN SAVOIR PLUS
Bien choisir et installer son robot de tonte

Avant de vous lancer dans l’investissement d’un robot de tonte, il est bon de vous demander comment les installer. Nous avons demandé à Christophe Cousin, des Etablissements Global Services Robotic à Croth (27) de nous en expliquer l’installation.

EN SAVOIR PLUS
Protéger le potager en hiver

Neige, gel, vent glacé… Pas de panique, avec quelques précautions, au potager, légumes et fruits s’accommodent sans dommage de ces conditions un peu rudes.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin