5 coups de « pousse » maison pour votre gazon

Pour une pousse du gazon plus rapide, voici quelques trucs de grand-mère à base d'ingrédients naturels et faciles à trouver dans la cuisine.

Votre gazon commence à sortir de terre dans la douceur du printemps. Pour qu'il pousse vite et bien, donnez-lui toutes ses chances. Sol bien préparé, humidité… et trucs de grand-mère écolos à la clé qui vont l'aider à grandir plus rapidement voire réparer quelques petits maux et vous permettre de très vite en profiter.

 

Détour par la cuisine : des potions magiques "Do It Yourself" pour la pousse du gazon

 

1. Le café

 

Le café, source de phosphore et d'azote, favorise la croissance des feuilles et peut très bien servir d'engrais naturel. Mais il protège aussi les plantes des pucerons, mouches et limaces ! Alors ne jetez plus le marc du café que vous buvez le matin. Plus encore, collectez-le chez vos amis ou au bistrot du coin. Son recyclage fera merveille pour stimuler la pousse de votre gazon. Attention cependant à ne pas en abuser. A trop forte dose il peut devenir un inhibiteur de croissance pour vos plantes.

 

Mais avec parcimonie, vous pouvez l'utiliser pour apporter des éléments nutritifs supplémentaire. Par exemple, en l'ajoutant à la terre lors du rempotage de vos plantes. Vous pouvez également l'épandre sur votre gazon. Pour cela, bricolez un saupoudreur avec une grande boîte de conserve. Arrosez une fois le saupoudrage terminé : cela permettra aux éléments nutritifs de descendre vers les racines.

 

2. Le thé

 

Tout comme pour le café, ne jetez pas davantage vos sachets de thé infusés. Ils sont une mine d'oligo éléments, de fluor, de manganèse... Et favorisent donc la croissance des plantes de toute sorte. Cela va aussi pour la pousse du gazon. Vous pouvez ainsi recycler vos sachets de thé en les mêlant à l'eau de votre arrosoir ou de votre pulvérisateur. Laissez bien infuser une seconde fois avant d'arroser.

 

Autre astuce, pour éviter que des champignons ne poussent trop dans votre jardin : plantez tout simplement de sachets de thé usagers dans le sol. L'acide tannique contenu dans le thé (noir, notamment) peut en effet aider à baisser le taux de pH du sol. Un beau jardin, tout en arrêtant le gaspillage, que demander de plus ?

 

3. Le cola

 

Le cola (le cola ordinaire, pas le light) augmente l'acidité de la terre de jardin et nourrit les micro-organismes, augmentant la matière organique du sol. Si bien qu'il agit comme un engrais et renforce la couleur du gazon. A utiliser une fois par mois, à la dose d'un litre de cola pour un arrosoir d'eau (10 l). 

 

4. La bière

 

Les sucres contenus dans la bière stimulent la croissance de l'herbe. En prime, ils suppriment les champignons parasitaires. La bière sera également utile plus tard en cas de plaques jaunes : répandez une cannette de bière et le gazon en sera tout revigoré ! La bière a également un effet lustrant sur les feuilles des plantes grâce à ses éléments nutritifs. Elle contient en effet de la vitamine B1 qui aiderait notamment les racines à se développer.

 

5. Le sel d’Epsom

 

Ce sel, composé naturel de magnésium et de sulfate, est une mine dans la salle de bains pour des soins de beauté. Il sert également à enrichir de ses minéraux les terreaux de plantation. Vous pouvez l’utiliser tel quel, directement sur votre gazon, pour le fertiliser, au printemps et à l’automne. Soit en ajoutant une demi-cuiller à soupe de sel d’Epsom par litre d’eau dans votre arrosoir soit, si vous disposez d’un système d’arrosage automatique, en saupoudrant le sel directement sur la pelouse avant de déclencher l’arrosage

Comme quoi, il existe plein d’aliments dans notre cuisine qui peuvent servir au jardin. Pour être écolo et recycler vos produits ou déchets quotidiens, renseignez-vous sur leur utilisation et bienfaits pour votre pelouse ou vos plantes.

Articles connexes sur Tendances et conseils
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin