Magazine

Nettoyer ses allées de jardin

Élément de décoration essentiel des espaces extérieurs à la maison, les allées de jardin ont également pour rôle de faciliter vos déplacements. Mais, mises à l’épreuve des eaux de pluies, de la pollution et de la poussière, vos allées peuvent se retrouver noircies, envahies par la mousse ou par les mauvaises herbes. Choisissez une belle journée d’automne ou de printemps pour leur prodiguer une petite cure de jouvence. Voici quelques conseils déclinés en fonction du matériau choisi pour vos allées. C’est parti !

Nettoyer les allées goudronnées

 

Dans le langage courant on parle d’allée goudronnée, en réalité il s’agit de bitume. Ce revêtement est remarquable par sa durée de vie, environ une dizaine d’années, mais aussi car il est le plus facile à nettoyer et à entretenir

En effet, sur les allées goudronnées, un simple coup de balai suffit pour supprimer poussières et feuilles mortes. Elles ne devraient pas être envahies de mousses ou mauvaises herbes, mais si tel n’est pas le cas, il suffit de gratter les mousses avec une brosse dure et d’arracher les quelques mauvaises herbes. 

En cas d’apparition de trous ou de fissures, il peut être utile de procéder à quelques retouches en les rebouchant.

Nettoyer les allées pavées ou en dalles

 

Les allées en pavés ou en dalles sont également reconnues pour leur durabilité et leur facilité d’entretien. Des poussières peuvent toutefois régulièrement se loger dans leurs reliefs ou leurs aspérités. Un coup de balai suffit pour les déloger. 

Ramasser régulièrement les feuilles mortes tombées au sol pour éviter les tâches. 

Un petit brossage viendra clôturer la séance de nettoyage : appliquer à la brosse un mélange d’eau et de bicarbonate de soude pour supprimer les moisissures ou traces diverses. 

Il est également possible d’appliquer un produit imperméabilisant. 

Nettoyer les allées en gravillons

 

Les allées en gravillons sont généralement protégées de l’apparition de mauvaises herbes par la dépose, sous la couche de gravillons, d’un feutre géotextile ou d’une toile de paillage au tissage serré.

Ici, il s’agit donc de ramasser les feuilles mortes et d’arracher les éventuelles mauvaises herbes qui arriveraient à se frayer un chemin. Les gravillons nécessitent un seul geste spécifique : un ratissage 1 fois par an. 

Si, au bout d’environs 3 ans, vous constatez une perte sensible, un réapprovisionnement en gravier peut s’avérer nécessaire.

Nettoyer les allées en pavés autobloquants

 

Généralement protégées de l’invasion de mauvaises herbes par la pose d’un film géotextile en amont de la pose des pavés, ils doivent être débarrassés de la mousse à l’aide d’une brosse. Puis, les pavés peuvent être nettoyés à l’aide d’un nettoyeur haute pression.

Si vous souhaitez recourir à la chimie, vous pouvez appliquer des produits anti-mousse, désherbant puis anti-tâches. 

Nettoyer les allées en pas japonais

 

Les matériaux utilisés pour les pas japonais sont variables : ardoises, dalles de granit, rondins de bois, béton ou encore, la plus fréquente, la pierre reconstituée. Cette dernière a l’avantage d’être incassable, antidérapante et ne nécessite aucun entretien spécifique. 

Les pas japonais doivent simplement être nettoyés de la mousse qui peut s’y développer. Pour cela, il suffit d’appliquer du savon de Marseille à l’aide d’une brosse et rincer à l’eau claire. 

Chez STIGA, les gens travaillent avec passion pour tout ce qui se passe au sein et autour de votre jardin.

keyboard_arrow_right En savoir plus

Produits cités dans cet article

Accessoires

Articles similaires