Comment choisir une tondeuse autoportée ?

L’autoportée, ou tracteur tondeuse, est un équipement idéal. Ses grandes lames et son moteur puissant permettent de tondre d’importantes surfaces sans effort. On vous explique comment bien choisir votre tondeuse autoportée selon vos besoins.

La taille du terrain

La puissance du moteur et la largeur de coupe de votre tondeuse autoportée dépendra de la taille de la surface à tondre.
Entre 1 000 et 1 500 m², vous pouvez opter pour une autoportée avec un moteur de 300 à 350 cm³ et une largeur de coupe entre 72 et 92 cm.
Entre 1 500 et 3 000 m², un moteur plus puissant, entre 400 et 500 cm³, sera nécessaire. Concernant la largeur de coupe, préférez-la entre 84 et 102 cm.
Enfin, pour les terrains supérieurs à 3 000 m², l’autoportée devra avoir un moteur d’au moins 550 cm³ et une largeur de coupe entre 102 et 122 cm.
Plus la largeur de coupe est élevée, plus vous couvrez de surface à chaque passage, et plus vous économiserez de temps !

Le type de terrain

Même si le tracteur tondeuse s’utilise sur tout type de terrain à partir de 1 000 m², prenez tout de même en compte ses spécificités. Si ce dernier compte de nombreux obstacles, votre tondeuse autoportée devra être très maniable avec un rayon de braquage faible. Pour une tonte plus précise, choisissez une autoportée à coupe frontale. Notez également que, pour des raisons de sécurité, il n’est pas possible d’utiliser une autoportée sur un terrain avec une pente supérieure 30%, il faudra faire appel à un professionnel.

tondeuse autoportée stiga

Le type de ramassage

Il existe plusieurs façons de couper l’herbe lors de la tonte de votre pelouse. Une autoportée à éjection latérale éjectera l’herbe uniformément sur le côté, tandis qu’une autoportée avec bac de ramassage conservera l’herbe dans la partie prévue à cet effet, à l’arrière de la tondeuse, vous permettant ainsi de recycler ou composter les déchets verts. Enfin, certaines tondeuses autoportées sont équipées de kit mulching, qui broie les brins d’herbe avant de les répandre sur le gazon.

Les autoportées Zero Turn

Les autoportées Zero Turn, « à rayon de braquage zéro » en français, ont la particularité de tourner sur leur propre axe afin d’effectuer des virages à 180°. Maniables et capables de tondre au plus près des différents obstacles du terrain, les autoportées Zero Turn offrent de nombreux avantages dont on vous parle par ici.

Autoportee Stiga Zero Turn

Et les autoportées à batterie ?

On vous parlait de l’avantage des outils à batterie au jardin dans cet article. Une autoportée électrique offre les mêmes performances qu’un moteur thermique en plus d’être une vraie démarche écologique, de se débarrasser de la maintenance moteur et de réduire les nuisances sonores ainsi que les vibrations.
STIGA a entièrement conçu, développé et produit la gamme d’autoportées e-Ride.

La gamme Tornado (e-Ride S300 et e-Ride S500) permet une éjection latérale tandis que la gamme Estate (e-Ride C300 et e-Ride C500) s’accompagne d’un bac de ramassage, mais ces différentes autoportées disposent toutes d’un kit mulching.

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Articles connexes sur Tendances et conseils
À quoi sert une pelouse dans un jardin ?

Par définition dans son acception paysagère, une pelouse est une surface herbacée semée de graminées non fourragères (le gazon), formant une étendue dense, tondue régulièrement. Omniprésente dans notre quotidien, la pelouse joue des rôles variés : fonctionnel, sociologique, récréatif, esthétique, écologique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mai

Comme chaque mois, découvrez tous les conseils de notre journaliste spécialiste des jardins, Patrick Mioulane, pour vous occuper de votre pelouse. Il vous explique tout ce qu’il faut faire au mois de mai.

EN SAVOIR PLUS
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin