Comment choisir une motobineuse ?

Avant de planter votre pelouse, vos arbres et vos plantes, il est nécessaire de préparer votre terre. Laissez tomber bêche et binette, la motobineuse vous sera bien plus utile. Aérer, labourer ou retourner la terre sont des travaux fastidieux et potentiellement douloureux, d’où l’intérêt de privilégier un engin motorisé.
On vous explique comment choisir une motobineuse.

Critères de choix

Pour choisir une motobineuse, il est nécessaire de prendre en compte certaines caractéristiques.

Les fraises sont les éléments qui permettent à l’outil d’avancer, ce sont les pièces maîtresses de la motobineuse. Plus le nombre de fraises est important, plus la terre est émiettée et donc le résultat est meilleur. On trouve sur le marché des modèles de motobineuses allant de 2 à 8 fraises, le choix se fait alors en fonction de la largeur du travail à réaliser. Vous pouvez également vous intéresser au diamètre des fraises car plus il est important, plus la terre sera bien retournée. Il est généralement compris entre 15 et 45 cm et il est proportionnel à la largeur de coupe.

Concernant le moteur, là encore, le choix se fera en fonction de votre terrain. Si la terre est dure à travailler, la motorisation devra être plus puissante.

Motobineuse STIGA SRC 775 RG

Les autres fonctionnalités

Pour faciliter votre travail et l’entretien de votre jardin, certaines motobineuses offrent des fonctionnalités bien pratiques. Dressez la liste de celles qui vous seront pertinentes avant de vous décider sur un modèle. On peut notamment trouver sur certains modèles un carter ou disque de protection servant à protéger vos bordures ou vos plantes et les sauver d’incidents de parcours. Toujours dans le but d’éviter les accidents de parcours, vous pouvez opter pour une motobineuse équipée d’une fonction marche arrière, cette dernière s’avère bien utile pour faire demi-tour, éviter les obstacles ou tout simplement remiser votre appareil. Enfin, pour plus de confort lors de vos sessions de travail, un guidon ajustable permettra de régler sa hauteur et de vous épargner d’éventuels problèmes de dos.

Entretenir sa motobineuse

Lorsque vous utilisez votre motobineuse, portez toujours des gants de protection et veillez à ne pas la basculer sur le côté pour éviter d’endommager les fraises. Après l’utilisation, nettoyez l’enfin et utilisez un outil en bois ou en plastique pour faire tomber les mottes de terre collées avant d’éliminer les résidus à l’eau. Il est recommandé de nettoyer le filtre à air tous les 3 mois, la bougie tous les 6 mois et la courroie une fois par an.

Les motobineuses thermiques STIGA

Broyant et en brassant les mottes de terre de manière puissante, les motobineuses thermiques STIGA sont idéales pour préparer votre sol et une large gamme d’accessoires permet de convertir ces outils en véritables systèmes de labourage polyvalents.

STIGA commercialise 3 modèles de motobineuses alliant confort et maniabilité ; la motobineuse SRC 550 RB (moteur essence de 125 cm3, largeur de travail de 50 cm, profondeur de 20 cm, 4 fraises métalliques), la motobineuse SRC 775 RB (moteur essence de 182 cm3, largeur de travail de 75 cm, profondeur de 26 cm, 6 fraises métalliques) et la motobineuse SRC 795 RB (moteur essence de 208 cm3, largeur de travail de 95 cm, profondeur de 26 cm, 8 fraises métalliques).

 

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Produits cités dans cet article
SRC 550 RB
Motoculteur thermique
449,00 €
SRC 775 RG
Motoculteur thermique
499,00 €
SRC 795 RB
Motoculteur thermique
549,00 €
Articles connexes sur Tendances et conseils
À quoi sert une pelouse dans un jardin ?

Par définition dans son acception paysagère, une pelouse est une surface herbacée semée de graminées non fourragères (le gazon), formant une étendue dense, tondue régulièrement. Omniprésente dans notre quotidien, la pelouse joue des rôles variés : fonctionnel, sociologique, récréatif, esthétique, écologique.

EN SAVOIR PLUS
Comment choisir une tondeuse autoportée ?

L’autoportée, ou tracteur tondeuse, est un équipement idéal. Ses grandes lames et son moteur puissant permettent de tondre d’importantes surfaces sans effort. On vous explique comment bien choisir votre tondeuse autoportée selon vos besoins.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mai

Comme chaque mois, découvrez tous les conseils de notre journaliste spécialiste des jardins, Patrick Mioulane, pour vous occuper de votre pelouse. Il vous explique tout ce qu’il faut faire au mois de mai.

EN SAVOIR PLUS
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin