Comment bien choisir son robot tondeuse ?

Envie d'acheter un robot tondeuse ? Découvrez tous nos conseils pour bien choisir en fonction de la taille et de la nature de votre jardin.

 

Premier critère : la surface à tondre

 

Chaque robot de tonte possède une capacité de tonte maximale, qu’il ne faut pas dépasser. Choisir un robot de tonte trop grand, par exemple un modèle pour gazon de plus de 2 000 m² alors que vous n’avez que 400 m² de pelouse à maintenir, occasionnerait un surcoût inutile. Mais sous-dimensionner la machine n’est pas non plus recommandé. Cela vous exposerait à une qualité de tonte dégradée, l’engin ne passant pas aussi souvent que nécessaire si la surface est trop grande par rapport à sa capacité. Vérifiez donc que la capacité du robot de tonte est en relation avec la surface à tondre.

 

Comment déterminer la surface à tondre ?

 

En effectuant un petit calcul. Commencez par mesurer la distance (en mètres) entre les deux points les plus éloignés de votre pelouse. Faites la même chose avec la largeur. En multipliant les deux, vous obtiendrez la surface à prendre en compte pour le choix du modèle, qui ne sera alors ni sous-dimensionné, ni surdimensionné.

 

Les capteurs, jamais trop nombreux

 

Plus le modèle de robot de tonte est complexe et plus il sera capable de gérer un grand nombre de paramètres. La présence de dispositifs de sécurité (en cas de retournement notamment) est une obligation réglementaire : pas d’inquiétude donc à avoir, quel que soit le modèle choisi ! Les capteurs de situation (ceux qui permettent à l’engin de déterminer la présence d’un obstacle dans les environs) ne sont jamais trop nombreux. Les capteurs environnementaux (température, pluie, etc.) sont aussi utiles si la machine est capable d’optimiser son fonctionnement en fonction de ces paramètres. Lors des canicules estivales, le robot n’est par exemple pas censé se déplacer car les températures chaudes nuisent à la durée de vie des batteries… et l’herbe ne pousse pas de toute façon.

 

Le type de lame et la vitesse de rotation

 

Un robot peut être équipé de « vraies » lames comme une tondeuse (une à deux selon la largeur de coupe du modèle) soit de rasoirs, en un acier plus fin. La lame classique est plus résistante et revient moins cher à l’usage, puisqu’il suffit de l’aiguiser lorsqu’elle s’émousse, alors que les rasoirs doivent être remplacés. Les lames tournent toujours à la même vitesse sur un modèle, cette vitesse variant d’un modèle à l’autre. Des lames qui tournent très vite permettent une coupe fine, limitant le nombre de passages nécessaires pour qu’un espace (les bordures en particulier) soit impeccablement tondu. Ce facteur a son importance lors de la forte poussée de l’herbe, au printemps. Des programmes permettent par ailleurs de moduler la vitesse d’action des lames, permettant de moins solliciter la batterie lorsque la pelouse ne pousse pas beaucoup.

base pour robot tondeuse autoclipbase pour robot tondeuse autoclip
robot tondeuse autoclip vue du dessousrobot tondeuse autoclip vue du dessous

 

Du continu plutôt que de l'intense

 

Comparé à une tondeuse classique que l’on passe au mieux une fois par semaine, le robot fonctionne de façon continue. Le rendu de la pelouse est bien plus net. Si l’on ne se rase la barbe qu’une fois par semaine, le rendu esthétique est moins flatteur qu’un rasage tous les jours : avec un robot de tonte, vous choisissez le rasage quotidien ! Le gazon est alors plus fourni car les mauvaises herbes du gazon, les dicotylédones, n’aiment pas être coupées aussi fréquemment. Elles finissent par laisser la place à l’herbe, seule plante à supporter ce traitement. En somme, un gazon plus esthétique et sans traitement.

 

Si vous avez des espaces distincts

 

Les robots de tonte ne sont pas incompatibles avec des gazons séparés par des espaces non enherbés, comme une allée en dur par exemple, tant que le robot peut passer d’un espace à l’autre. Il vous faut dans ce cas veiller à ce que votre robot soit muni de la fonctionnalité « multi-zones » et configurer chaque zone. À noter : les espaces sont limités par un câble qui définit le périmètre que le robot ne franchira pas. La pose du câble en particulier connaît des variantes selon les modèles (certains s’agrafent, d’autres s’enterrent).

 

Les batteries

 

La technologie des accumulateurs a connu de grandes avancées. Chaque type de batterie a ses besoins propres. La différence porte surtout sur les capacités maximales de décharge et sur les possibilités d’entreposage de ces batteries. Ainsi les Lithium-ions, qui équipent les robots de tonte, ne doivent pas se décharger complètement. Même en cas d’hivernage, elles doivent être maintenues sur secteur. Elles doivent de plus être entreposées dans un lieu adapté (bien ventilé).

 

En cycle court

 

La fréquence de rechargement du robot est un critère important. Certains modèles vont se recharger une seule fois par jour, d’autres à plusieurs reprises dans une même journée. Or plus une batterie se recharge souvent, et moins elle va durer, car c’est le nombre de cycles (successions de chargements et de déchargements) qui conditionne sa durée de vie. Les robots Stiga ont des batteries qui peuvent connaître jusqu’à 2 000 cycles (en laboratoire), soit un sacré nombre de jours de tontes !

 
 
socle pour robot tondeuse autoclipsocle pour robot tondeuse autoclip
application mobile pour guider son robot tondeuse à distanceapplication mobile pour guider son robot tondeuse à distance

 

Une énergie optimisée

 

La configuration d’un robot permet à l’énergie embarquée de ne pas être gâchée. Ainsi les roues sont motorisées indépendamment, ainsi que le dispositif de coupe. Chaque moteur n’utilise que l’énergie qui lui est nécessaire. En comparaison, une tondeuse autotractée (à moteur thermique) ne dispose que d’une seule source d’énergie et utilise tout la puissance qui lui est disponible.

 

Informé en temps réel

 

Un robot connecté offre de nombreux avantages, comme celui de vous informer en temps réel d’éventuels problèmes, comme un souci de charge ou un aléa détecté par le senseur de la machine. Il peut aussi vous indiquer sa position en temps réel sur votre téléphone selon les fonctionnalités de l’application. La connexion est assurée par une puce GSM, pour laquelle il faudra toutefois souscrire une offre (par abonnement ou prépayée), auprès d’un opérateur téléphonique. Le signal wi-fi habituel n’est en effet pas (encore) fiable pour une utilisation en extérieur.

En savoir plus sur les robots de tonte STIGA

Produits cités dans cet article
AUTOCLIP M3
Robot tondeuse à batterie
0,00 €
AUTOCLIP M5
Robot tondeuse à batterie
1149,00 €
AUTOCLIP M7
Robot tondeuse à batterie
1399,00 €
Accessories in this article
BATTERIE 25.9V - 7.5Ah
Accessoire pour robot tondeuse
0,00 €
Articles connexes sur Tendances et conseils
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mai

Comme chaque mois, découvrez tous les conseils de notre journaliste spécialiste des jardins, Patrick Mioulane, pour vous occuper de votre pelouse. Il vous explique tout ce qu’il faut faire au mois de mai.

EN SAVOIR PLUS
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin