Comment choisir un scarificateur

Instrument manuel ou motorisé équipé de dents ou de couteaux métalliques, le scarificateur permet de lacérer la couche de végétaux qui étouffe le gazon, le faisant jaunir et se dégrader. Pour un sol sain, ce dernier doit contenir les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance. Aérer la pelouse grâce à un scarificateur lui permet de retrouver sa vigueur grâce aux rainures forées, pour une pénétration profonde de l’eau et de l’oxygène.

Quelles caractéristiques prendre en compte ?

Avant d’investir dans un scarificateur, plusieurs questions doivent être posées.
Pour les terrains inférieurs à 50m2, un scarificateur manuel suffit, même s’il demande un effort physique. Le scarificateur électrique convient parfaitement aux terrains entre 50 et 500m2 et, si votre terrain est d’une superficie supérieure à 500m2, il est recommandé d’investir dans un scarificateur thermique, qui vous fera économiser du temps et de l’énergie. Plus le nombre de couteaux est élevé, plus le scarificateur est efficace et son poids joue sur la maniabilité et donc sur le confort de travail.

Démousseur ou à couteaux ?

Il existe deux types de scarificateurs, les scarificateurs à couteaux et les démousseurs. Ces derniers possèdent des dents ou des griffes et sont équipés d’un moteur électrique de 600 à 750 W en moyenne afin de nettoyer une pelouse inférieure à 300m2. Les scarificateurs à couteaux, eux, sont électriques ou thermiques et sont capables d’éliminer des mousses et de détruire et ratisser des débris végétaux et des mauvaises herbes.

Utilisation et entretien

Lorsque vous utilisez un scarificateur, respectez une distance de sécurité de 15 mètres avec toute autre personne et éloignez les enfants et animaux domestiques. Scarifiez en faisant des allers-retours et, si vous êtes sur un terrain incliné, déplacez-vous parallèlement à la pente. Enfin, une fois le travail terminé, retirez les débris des griffes ou des couteaux.Les meilleures périodes pour passer le scarificateur sur la pelouse sont après les premières tontes du printemps, pour nettoyer le gazon et à l’automne, pour fortifier le sol en éliminant les herbes mortes.

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin, retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Articles connexes sur Tendances et conseils
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Comment choisir une motobineuse ?

Avant de planter votre pelouse, vos arbres et vos plantes, il est nécessaire de préparer votre terre. Laissez tomber bêche et binette, la motobineuse vous sera bien plus utile. Aérer, labourer ou retourner la terre sont des travaux fastidieux et potentiellement douloureux, d’où l’intérêt de privilégier un engin motorisé.
On vous explique comment choisir une motobineuse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin