La chronique de Patrick Mioulane #6

On pourrait penser qu'en hiver il n'y a rien à faire au jardin. Pourtant Patrick Mioulane, journaliste spécialiste du jardin, vous propose toute une série de gestes qui va bien vous occuper. Suivez le guide !

Fleurs

  • Couvrir les jeunes pousses des bulbes qui pointent, avec une couche de tourbe blonde bien sèche.
  • Planter toutes les espèces de plantes vivaces.
  • Planter des fleurs bisannuelles dans les emplacements libres : pâquerettes, pensées, myosotis, giroflées, ainsi que des primevères.

Fruits

  • Bêcher superficiellement (béquiller) autour des arbres fruitiers lorsque la taille est terminée. Couvrir ensuite le sol avec un paillis organique.
  • Élaguer les arbres fruitiers de grande taille dont la ramure est trop importante. Si vous manquez de mobilité, faites appel à un professionnel car il s’git d’une tâche assez périlleuse.
  • Gratter les écorces des arbres fruitiers pour éliminer mousses et lichens.
  • Planter les fraisiers dans un sol richement amendé en matière organique. Ne pas enterrer le cœur de la plante. 
  • Planter tous les arbres fruitiers par temps doux et les arbustes à petits fruits.
  • Pulvériser un tout dernier traitement d’hiver à base d’huile de colza sur les arbres fruitiers. Laisser bien le produit ruisseler sur l’écorce.
  • Tailler les kiwis, en coupant très court (2 yeux) tous les rameaux latéraux. 
  • Tailler les pêchers lorsqu’ils sont au stade « bouton rose ». 
  • Tailler la vigne : en éliminant les sarments qui ont fructifié et en coupant les autres à deux yeux. 
  • Tailler les arbustes à petits fruits (groseilliers, cassissiers et framboisiers) en éliminant les vieilles tiges ainsi que les drageons, puis en rabattant des deux-tiers de leur hauteur les rameaux conservés.

Légumes

  • Chauler le potager dans les sols acides avec un amendement calcaire naturel (lithothamne).
  • Enfouir : de la corne torréfiée dans tout le potager.
  • Planter l’ail rose dans le Midi, l’échalote dans l’Ouest. 
  • Planter : artichaut et asperge dans un sol poreux et profondément travaillé. 
  • Planter les premières pommes de terre dans les régions au climat doux (sol à 10 ° C) ; variétés ‘Manon’ ou ‘Rosabelle’.
  • Préparer les parcelles cultivables dans le potager (bêchage, griffage, épierrage, ratissage). 
  • Retirer les protections autour des artichauts d ès que le temps est doux et dégager le pied pour éviter les risques de pourriture.
  • Retourner la terre dans le potager et les massifs, sans briser les mottes, le gel s’en chargera. Vous pouvez aussi procéder à un ameublissement sans retournement avec un outils de type Grelinette. 

Matériel et outillage

  • Faire réviser le matériel à moteur et notamment la tondeuse par un spécialiste de la marque.
  • Nettoyer les outils et graisser les parties métalliques.
  • Nettoyer les pots de terre cuite, les rames et les tuteurs à l’eau de Javel.

Multiplication

  • Bouturer les chrysanthèmes, les anthémis et les plantes de la maison.
  • Bouturer les dahlias, après avoir placé les tubercules dans une caissette installée dans la véranda pour les mettre en végétation.
  • Bouturer les gros rhizomes de gingembre et les tubercules de patate douce que l’on trouve dans les épiceries exotiques. Cela vous fera de jolies plantes d’intérieur.
  • Repiquer les plants provenant des semis réalisés il y a un mois. 
  • Semer  dans la maison : coléus (Solenostemon), cactus, sensitive (Mimosa pudica), bananier, impatiens, abutilon, pélargonium, lantana, lobélia, pétunia, dahlia nain, pépins d’agrumes, noyaux de dattes et de litchis, en posant les terrines sur la plaque de protection du radiateur pour une meilleure germination.
  • Semer à bonne exposition dans le potager les légumes racines : carotte, radis, navet, betterave.
  • Semer à la maison en terrine ou en godet : aubergine, piment, concombre, melon, tomate, céleri.
  • Semer dans le Midi des glands de chêne vert en terrine sous abri.
  • Semer en pleine terre (climats doux) les épinards de printemps, l’oseille, le persil, les pois à grains lisses, le cerfeuil, le chou rouge, le chou cabus, les laitues ‘Reine de mai’ ; les poireaux d’été, variétés ‘jaune du Poitou’ , ‘Malabare’ ou ‘Gros long d’été’, en lignes espacées de 30 cm. Récolte en juillet-août.
  • Semer les oignons de couleurs, notamment le ‘jaune paille des Vertus’, en respectant le dicton : « À la sainte Agathe (05 février), l’oignon se sème sur glace ».
  • Semer, en miniserre dans la maison les fleurs annuelles qui se repiquent : bégonia, gazania, géranium, pétunia, œillet d’Inde, sauge, etc

Nature & environnement

  • Installer des mangeoires par temps froid dans un endroit dégagé du jardin et placez-y des mélanges de graines spécialement destinées aux « oiseaux du ciel ».
  • Mettre en place les nichoirs avant la mi-février. Ils doivent être orientés de préférence sud-est.

Pelouse

  • Éliminer les mousses dans le gazon. Procéder d’abord à une scarification, puis épandez un produit à base de chaux afin de freiner le retour des mousses. 
  • Épandre un produit anti-mousse sur la pelouse. Attention, le sulfate de fer acidifie le sol et même s’il brûle la mousse en place, il favorise sa réapparition.

Plantes d'intérieur et méditerranéennes

  • Rempoter les orchidées dans un substrat spécial (écorce, fibre de coco, polystyrène, sphagnum, polyuréthanne). 
  • Rempoter les plantes d’intérieur qui se trouvent trop à l’étroit dans leur pot.
  • Rempoter les cactus et les plantes succulentes dans un substrat sableux, c’est le meilleur moment.
  • Surfacer avec un terreau adapté, les grosses potées d’agrumes et de plantes d’intérieur, notamment les palmiers.
  • Tailler les agrumes en allégeant la ramure trop dense, en supprimant le bois mort et les branches qui se croisent.
  • Tailler les bougainvillées, en coupant très court (2 yeux) tous les rameaux latéraux.
  • Vaporiser matin et soir le feuillage des plantes de la maison (dessus et dessous) car le fonctionnement du chauffage entraîne un dessèchement de l’air qui provoque le jaunissement et la chute prématurée des feuilles.
  • Tourner régulièrement le pot des plantes d’intérieur afin que le feuillage puisse recevoir un éclairage homogène.

Rosiers

  • Planter les rosiers dans un sol bien préparé et généreusement amendé en matière organique.
  • Pulvériser un tout dernier traitement d’hiver à base d’huile de colza sur les rosiers.

Serre & véranda

Maintenir la verrière hors gel (minimum idéal 5 °C la nuit) afin d’assurer une bonne ambiance aux plantes en conservation.

Traitements et soins

  • Traiter les cochenilles, les aleurodes et les acariens dans la maison et la véranda. Il faut généralement opérer manuellement car il n’existe plus de produits efficace autorisé.
  • Traiter les rosiers et les arbres fruitiers avec un produit huileux (traitement d’hiver).
Articles connexes sur Tendances et conseils
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Comment choisir une motobineuse ?

Avant de planter votre pelouse, vos arbres et vos plantes, il est nécessaire de préparer votre terre. Laissez tomber bêche et binette, la motobineuse vous sera bien plus utile. Aérer, labourer ou retourner la terre sont des travaux fastidieux et potentiellement douloureux, d’où l’intérêt de privilégier un engin motorisé.
On vous explique comment choisir une motobineuse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin