8 conseils pour créer son jardin écolo

Un jardin écolo, c'est la garantie de protéger la biodiversité au quotidien. Voici tous nos conseils pour rendre votre jardin bio et écolo.

Créer un jardin écolo et bio n’est pas difficile, mais nécessite une approche globale du jardinage. En effet, il ne s’agit plus de guérir vos plantes de leurs maladies à coup de traitements, mais de prévenir ces dernières en offrant à vos cultures et à votre gazon un sol sain et fertile.

 

Un sol et un gazon sain

 

Cela parait évident, mais la première règle d’un jardin écolo est de cultiver dans un sol sain et bio. Pour vous lancer, vous pouvez commencer par faire réaliser une analyse de votre sol. Cela permettra de déterminer si ce dernier contient suffisamment de micro-organismes, et quelles plantes lui sont adaptées. Vous trouverez facilement des kits d’analyse dans les jardineries, mais vous pouvez également envoyer des échantillons de terre à des laboratoires. Vous trouverez la liste des laboratoires agréés par le Ministère de l’Agriculture sur le site Legifrance.

 

1. Commencez par amendez le sol

 

Le résultat des analyses vous indiquera si votre sol est argileux, calcaire, acide…

Dans le cas d’une terre argileuse amendez avec du sable de rivière qui va l’alléger. Une terre trop calcaire, sableuse ou trop alcaline qui ne retiendra pas suffisamment de nourriture pour les plantes pourra recevoir du compost ou du fumier. Une terre acide doit être amendée avec de la chaux ou des algues. Mieux vaut toutefois ne pas enfouir des algues fraîches ramassées sur la plage… Ces dernières contiennent du sel qui risque de se révéler un excellent désherbant ! Ce qui réduirait à néant vos efforts pour avoir un beau jardin écolo.

 

2. Bêchez en douceur

 

La qualité du sol de votre jardin, si vous voulez qu’il soit le plus naturel, écologique et biologique possible, repose sur les micro-organismes. Ces derniers transforment les éléments apportés en nourriture assimilable par les végétaux. De même, les vers de terre sont très importants car ils aèrent la terre. Pour préserver cet équilibre fragile il est préférable de ne jamais bêcher sur plus de 25 cm de profondeur, de préférence à l’aide d’une fourche-bêche. Idéalement, adoptez la technique du jardinage sans labour par semi direct après griffage sur 5 cm de profondeur.

 

3. Paillez contre les mauvaises herbes

 

Le paillage évite le dessèchement du sol et limite l’arrosage l’été. Il protège les plantes des grosses chaleurs comme du gel. Le paillis évite également l’érosion due aux fortes pluies. Ainsi, la paille de lin étouffe les mauvaises herbes. Bien choisi, le paillis (par exemple avec des déchets de tonte) peut également servir d’engrais vert.

 

Jardin écolo : l’équilibre est indispensable !

 

L’équilibre écologique d’un jardin consiste à favoriser ou créer un écosystème. Aidez les aides jardiniers naturels comme les mésanges, qui s’attaquent aux chenilles processionnaires, les insectes pollinisateurs qui jouent un rôle essentiel au verger, les batraciens et les hérissons qui mangent une grande quantité d’insectes, à s’installer durablement.

 

4. Priorité aux plantes locales

 

Un jardin écolo doit faire la part belle aux plantes locales qui sont adaptées au climat et au sol de votre région. Procurez-vous impérativement des plants et des semences biologiques que vous trouverez chez des horticulteurs régionaux. Par exemple, le site Plants de Légumes répertorie l’ensemble des producteurs locaux français. Une vraie mine d’or !

 

5. Au potager, faites tourner vos cultures

 

La diversité c’est important ! Dans votre potager également. Incontournable des écolos, il a beaucoup évolué depuis des années et s’adapte maintenant à tout type de jardin. De plus, en évitant de toujours cultiver les mêmes légumes aux mêmes endroits vous éviterez d’épuiser votre sol, la propagation des maladies et la multiplication des insectes indésirables. En plus d’avoir un joli jardin coloré !

 

6. Utilisez des engrais verts

 

Les engrais verts sont essentiellement constitués par des plantes (moutarde, vesce, phacélie) cultivées sur une parcelle que vous enfouirez à l’automne à faible profondeur. Vous pouvez également utiliser du compost, du fumier, du sang séché, de la corne broyée, du guano (attention ce dernier contient beaucoup d’azote et convient surtout aux feuillus et légumes feuilles) ou des engrais biologiques comme de la cendre de bois ou encore des algues.

 

7. Contre les insectes nuisibles, plantez des fleurs

 

Les géraniums, les soucis et les œillets d’Inde repoussent les pucerons, les mouches blanches et les doryphores, de même que les moustiques. Les capucines attirent les pucerons mais également les coccinelles qui les dévorent. Ainsi, privilégiez le naturel au lieu des pesticides et votre jardin vous remerciera.

 

8. Bannissez les produits chimiques

 

Comme nous l'avons dit, le jardin bio doit recevoir des traitements naturels. Vous pouvez utiliser la poudre de Bacille thuringiensis, fabriquée à partir de bactéries naturelles, contre les chenilles mineuses et tordeuses et les teignes ; les huiles végétales contre les cochenilles, mais également le savon noir, la cannelle, ou encore les cendres pour éviter les limaces.

Articles connexes sur Tendances et conseils
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin