Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

Mars, le réveil de la végétation

Bien que l’on ne soit jamais à l’abri d’une morsure tardive et ponctuelle de l’hiver, mars sonne le réveil de la végétation et donc la repousse du gazon mais aussi des herbes indésirables dans votre pelouse. L’humidité, souvent très abondante en cette période, oblige à utiliser des chaussures à semelles plates pour se déplacer sur le tapis vert vivant sans l’abîmer.

Première quinzaine

  • Fertilisez la pelouse dans les régions du littoral avec un engrais « gazon ».
  • N’attendez pas pour faire réviser la tondeuse, vous allez en avoir besoin très prochainement et les ateliers de service risquent d’être être pris d’assaut dès les premiers signes printaniers.

Seconde quinzaine

  • Épandez un centimètre de terreau fin (terreautage) sur toute la surface de la pelouse. Cela entraîne une élévation de température du sol, une accélération de l’activité microbienne et facilite une repousse rapide qui assurera à votre gazon un verdissement très précoce.

  • Fertilisez la pelouse en toutes régions, avec un engrais « spécial gazon » ayant une bonne base organique. Opérez dans la dernière semaine du mois, uniquement sur un sol humide et de préférence par une température ambiante supérieure à 10 °C.

  • Réparez en ce moment les pelouses pelées avec gazon en plaque ou en rouleau. Mars est l’époque idéale pour commencer ce travail car la reprise de végétation favorise la liaison intime de la nouvelle couche d’herbe et le sol.

  • Semer à la fin du mois les nouvelles pelouses dans les régions au climat doux (ou simplement s’il fait beau). Le sol doit être soigneusement émietté, débarrassé des racines de mauvaises herbes et des cailloux. Gare à la levée des herbes sauvages annuelles, inévitable en cette saison !

Tout le mois

  • Commencez les premières tontes si le temps a été doux. C’est déjà presque la routine dans le Midi et sur la façade Atlantique.

  • Envisagez de changer de tondeuse, vous bénéficiez en ce moment des premières promotions de printemps ou pouvez découvrir les nouveautés toujours plus performantes, pratiques et économiques.

  • Préparez le sol que vous allez ensemencer au mois d’avril si vous ne l’avez pas encore fait. Émiettez bien la terre, éliminez les pierres, ratissez finement en surface et roulez.

  • Scarifiez la pelouse avec un outil adapté (selon les dimensions de votre pelouse : un râteau scarificateur ou un appareil motorisé). Il s'agit d’extraire les mousses qui étouffent petit à petit le gazon et de le griffer superficiellement pour éliminer les parties mortes qui se concentrent à la base des touffes (feutrage).

  • Tondez la pelouse dès que le gazon a poussé d’au moins 10 cm. Comptez une coupe par semaine dès que la température dépasse les 10 °C. La première tonte doit s’accompagner de préférence d’un ramassage de l’herbe coupée même si, par la suite, vous optez pour le mulching. En effet, avec les premières pluies de printemps, l’herbe est grasse et elle ne se décompose pas rapidement en raison de l’élévation de la température encore modeste. Inutile donc de favoriser la prolifération des maladies fongiques.

  • Roulez le gazon après première tonte afin de favoriser le tallage des touffes, c’est-à-dire leur développement en largeur ce qui va donner une pelouse plus dense. Cela permet aussi d’écraser les déjections des vers de terre (turricules).

 

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Articles connexes sur Tendances et conseils
Comment choisir une tondeuse autoportée ?

L’autoportée, ou tracteur tondeuse, est un équipement idéal. Ses grandes lames et son moteur puissant permettent de tondre d’importantes surfaces sans effort. On vous explique comment bien choisir votre tondeuse autoportée selon vos besoins.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mai

Comme chaque mois, découvrez tous les conseils de notre journaliste spécialiste des jardins, Patrick Mioulane, pour vous occuper de votre pelouse. Il vous explique tout ce qu’il faut faire au mois de mai.

EN SAVOIR PLUS
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin