L’histoire du jardin à la française : une origine lointaine

Le jardin à la française est un art majeur dans l’histoire des jardins. Ses codes ont été élaborés et mis en œuvre par des jardiniers de renom, dont le plus célèbre est André Le Nôtre…

Le jardin classique à la française, diffère du jardin paysager à l’anglaise, par son dessin symétrique, ses parterres réguliers ou en broderie et ses belles perspectives. Cet art aux origines lointaines s’inspire de la Renaissance italienne. Formalisé de façon magistrale au XVIIème siècle par André Le Nôtre pour servir la grandeur de Louis XIV, le jardin à la française n’a ensuite cessé d’être réinventé…

 

Une origine et des influences multiples

 

Le jardin classique dit « à la française » très connu dans les châteaux au XVIIème siècle comme Vaux-le-Vicomte et Versailles est cependant le résultat d’influences multiples.

 

Prenez la symétrie ou l’utilisation de dessins complexes ! Bien avant l’avènement du jardin classique dit « à la française », les jardins orientaux, antiques et médiévaux les utilisaient déjà … Dès la Renaissance italienne ou française, à Florence ou Villandry, les dessins en broderie n’ornaient-ils pas déjà les parterres ? Quant aux bassins et canaux, ils agrémentaient largement les jardins d’Orient, d’Espagne et d’Italie, à Séville ou Tivoli.

 

En France, dès la Renaissance, c’est Claude Mollet ( 1557-1647) qui fut sous Henri IV le premier grand jardinier à avoir dessiné des parterres de buis notamment à Anet, à Fontainebleau et même à St Germain en La ye, bientôt  imités par Chenonceaux, le Jardin du Palais du Luxembourg ou le Parc de St Cloud.

 

jardin à la française buis statuts

C’est cependant André Le Nôtre (1613-1700) qui, le premier, va formaliser et élaborer LE style du jardin à la française, d’abord à Vaux-le-Vicomte et ensuite à Versailles, à la demande du roi Soleil, Louis XIV. Le Nôtre y reprend le principe d’un dessin régulier et d’une certaine symétrie mais à l’échelle monumentale et sur plusieurs centaines d’hectares…

 

Tombé en disgrâce au moment de la révolution, ce style sera ressuscité par Henri (1841-1902) et Achille Duchêne (1866-1947) à la fin du 19ème et au début du 20éme siècle. Admirateurs d’André Le Nôtre, le père et le fils se sont attachés à rénover et recréer le style des jardins à la française dans de très nombreux jardins et châteaux, du Champ de Mars à Chaumont-sur Loire, Langeais, Breteuil ou Courances….  

 

Comment reconnaitre un jardin à la française

 

Le Jardin à la française se caractérise par de grandes perspectives qui laissent croire à l’infini, au-delà des limites du jardin, et des allées secondaires symétriques mais pas identiques. Ces allées conduisent à des éléments remarquables bassins, statues et bosquets et qui se découvrent au fur et à mesure.

 

Symétrie jardin à la française

 

L’autre caractéristique emblématique est représentée par les parterres en broderie, en gazon, ou compartimentés. Ils sont visibles à découvert et d’un seul regard à partir de points surélevés ou de l’habitation. On y trouve aussi de nombreuses pelouses et des pièces d’eau en contrebas. André Le Nôtre souhaite cependant toujours que les jardins gardent un aspect naturel, harmonieux et dans de belles proportions.

 

Volutes de haies et bordures taillées, allées colorées en brique ou ardoise pilée, contrastes de vert, feuillages persistants, labyrinthe et perspectives qui s’étirent à l’infini : le jardin à la française n’a cessé de se réinventer.

Il inspire sans doute encore aujourd’hui de nombreux paysagistes…

Articles connexes sur Tendances et conseils
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin