Permis tronçonneuse en décembre, dans l’Hexagone

Obligatoire dans plusieurs pays européens, le permis tronçonneuse sera mis en place dès ce mois de décembre 2017 en France. La formation s’affiche déjà dans diverses chambres d’agriculture et établissements scolaires. Quatre niveaux de permis sont proposés selon l’utilisation et les responsabilités. Au cœur du dispositif, la sécurité de l’usager.

 

Un certificat européen

 

La mise en place du permis tronçonneuse a été confirmée par le décret d’application sur les travaux forestiers applicable au 5 décembre 2017. C’est le premier certificat commun à tous les pays d’Europe (9 y ont souscrit pour l’instant).

A l’origine de cette formation, le souci de sécuriser le travail des bûcherons professionnels et amateurs. C’est dans cette optique que divers partenaires européens, centres de formation et d’entrepreneurs de travaux forestiers, ont créé en 2009 l’agence européenne EFESC (European Forestry and Environmental Skills Council). Cette agence a mis en place les standards de formation pour le permis tronçonneuse.  Ainsi, des centres de formation (une quinzaine à ce jour) ont été accrédités pour mener à bien ce projet. A la clef, une évaluation d’autant plus pertinente que formateurs et évaluateurs ne sont pas les mêmes.

Ce permis tronçonneuse a valeur de certificat de qualification, reconnu dans tous les pays européens. Il garantit un niveau de formation standardisé et conforme aux obligations de sécurité (pour la France code du travail art L.4142-2). Il devrait ainsi faciliter la mobilité et l’employabilité des professionnels en Europe.

 

 

 

Un permis tronçonneuse, quatre niveaux de formation

 

Ce permis se décline en 4 niveaux de formation.

Le premier niveau, ECC1, est le certificat minimum pour tout utilisateur, particuliers, employés des espaces verts, pompiers… Il apporte les connaissances nécessaires au bon usage et à l’entretien d’une tronçonneuse. La formation dure une journée et s’y ajoute une matinée supplémentaire pour l’examen. Son coût est d’environ 250 €.

Ce niveau est exigible pour passer aux suivants qui se déroulent, le plus souvent, dans le cadre de la formation professionnelle. Soit ECC2, pour l’abattage de petits bois (1 300 euros pour le module pour 4 jours et demi de formation et une demi-journée d’évaluation); ECC3, pour l’abattage de gros bois ; ECC4 pour l’abattage des arbres difficiles, chablis. Quant aux titulaires du CAP ou du BPA de bûcheron, ils peuvent recevoir le permis tronçonneuse par équivalence (modules 1, 2 et 3).

Le permis sera délivré dans les centres de formation accrédités par des agences nationales, elles-mêmes membres de l’agence européenne EFESC. Ainsi, dans l’Hexagone, onze centres de formation sont opérationnels, répartis sur tout le territoire. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site internet Eduforest, qui regroupe la formation et qualification pour la gestion durable des forêts.

Les titulaires du permis tronçonneuse recevront une carte, valable à vie, indiquant leur identité et le niveau du permis. De plus, un recyclage tous les 3 à 5 ans est conseillé pour mettre à jour connaissances et compétences.

 
Articles connexes sur Tendances et conseils
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Octobre

Comme tous les mois, faites confiance à Patrick Mioulane, notre spécialiste du jardin, pour vous préparer un calendrier d’entretien du gazon. Il vous dit comment prendre soin de votre pelouse en octobre.

EN SAVOIR PLUS
Les espèces nuisibles au jardin

Si certains animaux sont très utiles au jardin pour vous débarrasser des espèces nuisibles sans utiliser de pesticides, qu’en est-il de ces nuisibles qui s’attaquent au potager et aux massifs ? On vous dit tout sur ces parasites.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Septembre

Ça y est, les vacances sont terminées et la rentrée est arrivée, y compris au jardin ! Comme à son habitude, notre journaliste spécialiste du jardin Patrick Mioulane vous liste les choses à faire pour vous occuper de la pelouse en septembre.

EN SAVOIR PLUS
Conseils pratiques pour optimiser l'arrosage de la pelouse

Une pelouse bien dense, cultivée dans un sol riche en matière organique et non compacté, régulièrement fertilisée mais sans excès, peut tolérer sans graves dommages une période de sécheresse d’environ trois semaines lorsque les températures restent modérées (moins de 25 °C en journée, moins de 18 °C la nuit).
D’une manière générale, les graminées du gazon jaunissent dès que les épisodes de forte chaleur se prolongent, mais elles finissent par reverdir après le retour des pluies. On peut considérer ce phénomène comme « normal », mais  sachez qu’une « pelouse paillasson » souffre et se fragilise, notamment en perdant de sa densité et même en pelant par endroit. Alors, même si l’objectif n’est pas forcément de conserver un tapis végétal bien vert toute l’année, l’arrosage s’avère indispensable par temps sec pour maintenir la qualité intrinsèque de la pelouse et lui assurer une bonne longévité.

EN SAVOIR PLUS
Les animaux utiles au jardin

Vous souhaitez jardiner de manière plus écologique en vous débarrassant des pesticides tout en protégeant vos plantes et pelouses des espèces nuisibles ? On vous explique en quoi les animaux qui peuplent le jardin peuvent vous aider. Chaque espèce joue un rôle important dans la biodiversité de notre environnement extérieur.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Août

Le mois d’août n’est pas le mois le plus agréable pour s’occuper de la pelouse. Entre sécheresse, dormance estivale et croissance ralentie, le gazon mérite aussi des vacances. Heureusement, notre expert Patrick Mioulane vous donne toutes ses astuces pour prendre soin de la pelouse au mois d’août.

EN SAVOIR PLUS
Comment créer un jardin japonais ?

S’il y a bien un endroit où se relaxer et prendre un peu de temps, c’est le jardin. Pour en faire un lieu encore plus paisible dans lequel il fait bon se détendre, inspirons-nous des jardins japonais.

Au Japon, l’aménagement du jardin est un art respecté. Quelles plantes y intégrer ? Comment décorer un jardin japonais ? On vous dit tout dans cet article.

EN SAVOIR PLUS
Quelles alternatives pour le gazon dans les régions chaudes et sèches

Les pelouses composées de graminées à gazon apprécient les climats frais et humides. Dans les régions méditerranéennes, il faut envisager l’utilisation de plantes tapissantes mieux adaptées à des conditions de fort ensoleillement et de manque d’eau. Ces végétaux que nous allons vous présenter en détail dans les lignes suivantes, constituent aussi des opportunités intéressantes dans la perspective du changement climatique.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.