Des plantes médicinales dans votre jardin

Sédatives, stimulantes, vulnéraires, antiseptiques, anti-inflammatoires… elles peuvent soigner toutes sortes de petits maux et déséquilibres, et enjoliveront votre jardin !

Avez-vous déjà songé à créer votre propre jardin médicinal ? Pendant cette période de confinement, c’est plus que jamais le moment de se lancer ! L’usage de plantes médicinales remonte à l’Antiquité et, au Moyen-Âge, elles étaient cultivées dans les jardins des monastères et utilisées pour leurs différentes propriétés. Sédatives, stimulantes, vulnéraires, antiseptiques, anti-inflammatoires… elles peuvent soigner toutes sortes de petits maux et déséquilibres, et enjoliveront votre jardin !

Faire son inventaire

Des plantes médicinales oui, mais lesquelles ? Avant de commencer, pensez à recenser tous les petits déséquilibres de votre famille pour identifier les plantes adéquates. Problèmes de digestion, acné, douleurs articulaires… chaque plante a ses vertus et peut vous aider à combattre vos petits maux du quotidien de façon naturelle. Quelques exemples :

  • Pour le système urinaire (candidose, cystite, calculs etc), la réponse naturelle par excellence est la canneberge. Arbuste de petite taille au feuillage persistant, elle drageonne facilement, ses tiges fines rampantes se marcottant spontanément. Sa floraison est rose en été et ses fruits sont rouge foncé, ronds, plus ou moins gros selon les variétés.
plante-medicinale-rouge-stiga
  • Pour améliorer l’état de la peau (eczéma, coups et égratignures, acné), les plantes d’arnica, de consoude ou de souci sont les plus recommandées. Le calendula (souci officinal) par exemple, est reconnu pour ses vertus calmantes et cicatrisantes. Sa fleur a la particularité de s'ouvrir et de se refermer en fonction des mouvements du soleil, d’où son surnom “fiancée du soleil”.
calendula  plantes medicinales stiga
  • Pour les muscles, les problèmes articulaires et les os, la scrofulaire est l’une des plantes les plus célèbre : elle est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures. Originaire d’Europe, d’Asie centrale et d’Amérique du Nord, cette plante pousse dans des lieux humides et à basse altitude.
scrofulaire plante medicinale stiga
  • Enfin, pour le système digestif (problèmes de reflux gastriques, diarrhées, constipations etc), de nombreuses plantes peuvent être conseillées : cataire, camomille allemande, patience crépue, guimauve, centaurée des montagnes…
plante medicinale

Mais attention, si les vertus de ces plantes sont avérées, encore faut-il savoir comment les utiliser pour en tirer un maximum de bienfaits ! Pour apprendre à les préparer pour un usage interne (infusions, vins) ou externe (lotions, cataplasmes, etc.), consultez des ouvrages de phytothérapie, comme par exemple Le petit Larousse des plantes médicinales, qui vous indique toutes les méthodes d’utilisation et les propriétés thérapeutiques de plus de 300 plantes, pour se soigner sans danger !

Culture et conseils de semis

Le taux de germination des graines de plantes médicinales est plus faible que pour les graines potagères : ne vous étonnez pas si toutes vos plantes ne germent pas du premier coup ! Chacune a ses besoins et il convient de les identifier avant de se lancer. Pour commencer, voici une sélection de plantes médicinales qui germent et poussent très facilement :

bardane plante medicinale
melisse plante medicinale
camomille plante medicinale
  • La guimauve : Très élégante, poussant en touffe dressée, la guimauve peut mesurer jusqu’à 1,50 m. Comme plante médicinale, ses vertus adoucissantes en font une incontournable. L’entretien de la guimauve n’a rien de compliqué : arrosez-la régulièrement durant les semaines suivant la plantation, et renouvelez le paillage pour conserver la fraîcheur. Cliquez ici pour tout savoir sur la culture et l’entretien de la guimauve.
guimauve plante medicinale
  • L’onagre : On la cultive pour extraire l'huile contenue dans ses graines, en raison notamment de ses propriétés anti oxydantes et de ses effets contre les troubles de la ménopause. Ces fleurs sont remarquables au jardin par la durée de leur généreuse floraison, et la facilité de leur culture. Cliquez ici pour tout savoir sur la culture et l’entretien de l’onagre.
onagre plante medicinale

La rubrique “jardinage” du site Ooreka contient de nombreuses fiches détaillées rédigées par des experts, qui vous aideront à connaître toutes les caractéristiques des plantes médicinales que vous souhaitez cultiver.

Les erreurs à ne pas faire

Comme toutes les plantes, les médicinales demandent du temps et de l’attention. Si toutefois malgré vos efforts certaines d’entre elles ne germent pas, voici quelques raisons possibles :

  • Le manque de patience : La plupart des plantes médicinales sont vivaces. Elles prennent leur temps pour germer par rapport aux annuelles (potagères, décoratives, ou autres). Ainsi, armez-vous de patience et n’abandonnez pas trop vite !
       
  • Le manque d’eau : La germination des médicinales a besoin d’eau, régulièrement. Vaporisez vos bacs de plantation d’une manière régulière. Dès que vous constatez que la surface de votre bac commence à sécher, il est temps d’arroser à nouveau. N’utilisez pas d’arrosoir : ils peuvent déloger les graines qui ont besoin de rester fermement en place pour germer.
       
  • Un terreau de mauvaise qualité : La germination des médicinales demande un terreau assez riche en humus et compost pour fournir les nutriments nécessaires à la graine. Les terreaux « chimiques » sont souvent trop agressifs pour les graines de plantes sauvages.
       
  • Des graines trop profondes : Pour les plantes médicinales, le germe n’a pas la force de traverser 1 ou 2 centimètres de terre pour remonter à la surface. Disposez votre terreau dans le bac de plantation et tassez une première fois. Semez les graines, recouvrez d’une toute petite couche de terre, puis tassez une deuxième fois. Le tour est joué !
       
  • Tasser et lisser le semi : Il s’agit d’une étape indispensable pour les médicinales. Les petites graines doivent être solidement ancrées dans le terreau pour pouvoir germer avec succès.

Et maintenant, c’est à vous de jouer !

plante medicinale
Articles connexes sur Tendances et conseils
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Comment choisir une motobineuse ?

Avant de planter votre pelouse, vos arbres et vos plantes, il est nécessaire de préparer votre terre. Laissez tomber bêche et binette, la motobineuse vous sera bien plus utile. Aérer, labourer ou retourner la terre sont des travaux fastidieux et potentiellement douloureux, d’où l’intérêt de privilégier un engin motorisé.
On vous explique comment choisir une motobineuse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin