Des plantes médicinales dans votre jardin

Sédatives, stimulantes, vulnéraires, antiseptiques, anti-inflammatoires… elles peuvent soigner toutes sortes de petits maux et déséquilibres, et enjoliveront votre jardin !

Avez-vous déjà songé à créer votre propre jardin médicinal ? Pendant cette période de confinement, c’est plus que jamais le moment de se lancer ! L’usage de plantes médicinales remonte à l’Antiquité et, au Moyen-Âge, elles étaient cultivées dans les jardins des monastères et utilisées pour leurs différentes propriétés. Sédatives, stimulantes, vulnéraires, antiseptiques, anti-inflammatoires… elles peuvent soigner toutes sortes de petits maux et déséquilibres, et enjoliveront votre jardin !

Faire son inventaire

Des plantes médicinales oui, mais lesquelles ? Avant de commencer, pensez à recenser tous les petits déséquilibres de votre famille pour identifier les plantes adéquates. Problèmes de digestion, acné, douleurs articulaires… chaque plante a ses vertus et peut vous aider à combattre vos petits maux du quotidien de façon naturelle. Quelques exemples :

  • Pour le système urinaire (candidose, cystite, calculs etc), la réponse naturelle par excellence est la canneberge. Arbuste de petite taille au feuillage persistant, elle drageonne facilement, ses tiges fines rampantes se marcottant spontanément. Sa floraison est rose en été et ses fruits sont rouge foncé, ronds, plus ou moins gros selon les variétés.
plante-medicinale-rouge-stiga
  • Pour améliorer l’état de la peau (eczéma, coups et égratignures, acné), les plantes d’arnica, de consoude ou de souci sont les plus recommandées. Le calendula (souci officinal) par exemple, est reconnu pour ses vertus calmantes et cicatrisantes. Sa fleur a la particularité de s'ouvrir et de se refermer en fonction des mouvements du soleil, d’où son surnom “fiancée du soleil”.
calendula  plantes medicinales stiga
  • Pour les muscles, les problèmes articulaires et les os, la scrofulaire est l’une des plantes les plus célèbre : elle est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures. Originaire d’Europe, d’Asie centrale et d’Amérique du Nord, cette plante pousse dans des lieux humides et à basse altitude.
scrofulaire plante medicinale stiga
  • Enfin, pour le système digestif (problèmes de reflux gastriques, diarrhées, constipations etc), de nombreuses plantes peuvent être conseillées : cataire, camomille allemande, patience crépue, guimauve, centaurée des montagnes…
plante medicinale

Mais attention, si les vertus de ces plantes sont avérées, encore faut-il savoir comment les utiliser pour en tirer un maximum de bienfaits ! Pour apprendre à les préparer pour un usage interne (infusions, vins) ou externe (lotions, cataplasmes, etc.), consultez des ouvrages de phytothérapie, comme par exemple Le petit Larousse des plantes médicinales, qui vous indique toutes les méthodes d’utilisation et les propriétés thérapeutiques de plus de 300 plantes, pour se soigner sans danger !

Culture et conseils de semis

Le taux de germination des graines de plantes médicinales est plus faible que pour les graines potagères : ne vous étonnez pas si toutes vos plantes ne germent pas du premier coup ! Chacune a ses besoins et il convient de les identifier avant de se lancer. Pour commencer, voici une sélection de plantes médicinales qui germent et poussent très facilement :

bardane plante medicinale
melisse plante medicinale
camomille plante medicinale
  • La guimauve : Très élégante, poussant en touffe dressée, la guimauve peut mesurer jusqu’à 1,50 m. Comme plante médicinale, ses vertus adoucissantes en font une incontournable. L’entretien de la guimauve n’a rien de compliqué : arrosez-la régulièrement durant les semaines suivant la plantation, et renouvelez le paillage pour conserver la fraîcheur. Cliquez ici pour tout savoir sur la culture et l’entretien de la guimauve.
guimauve plante medicinale
  • L’onagre : On la cultive pour extraire l'huile contenue dans ses graines, en raison notamment de ses propriétés anti oxydantes et de ses effets contre les troubles de la ménopause. Ces fleurs sont remarquables au jardin par la durée de leur généreuse floraison, et la facilité de leur culture. Cliquez ici pour tout savoir sur la culture et l’entretien de l’onagre.
onagre plante medicinale

La rubrique “jardinage” du site Ooreka contient de nombreuses fiches détaillées rédigées par des experts, qui vous aideront à connaître toutes les caractéristiques des plantes médicinales que vous souhaitez cultiver.

Les erreurs à ne pas faire

Comme toutes les plantes, les médicinales demandent du temps et de l’attention. Si toutefois malgré vos efforts certaines d’entre elles ne germent pas, voici quelques raisons possibles :

  • Le manque de patience : La plupart des plantes médicinales sont vivaces. Elles prennent leur temps pour germer par rapport aux annuelles (potagères, décoratives, ou autres). Ainsi, armez-vous de patience et n’abandonnez pas trop vite !
       
  • Le manque d’eau : La germination des médicinales a besoin d’eau, régulièrement. Vaporisez vos bacs de plantation d’une manière régulière. Dès que vous constatez que la surface de votre bac commence à sécher, il est temps d’arroser à nouveau. N’utilisez pas d’arrosoir : ils peuvent déloger les graines qui ont besoin de rester fermement en place pour germer.
       
  • Un terreau de mauvaise qualité : La germination des médicinales demande un terreau assez riche en humus et compost pour fournir les nutriments nécessaires à la graine. Les terreaux « chimiques » sont souvent trop agressifs pour les graines de plantes sauvages.
       
  • Des graines trop profondes : Pour les plantes médicinales, le germe n’a pas la force de traverser 1 ou 2 centimètres de terre pour remonter à la surface. Disposez votre terreau dans le bac de plantation et tassez une première fois. Semez les graines, recouvrez d’une toute petite couche de terre, puis tassez une deuxième fois. Le tour est joué !
       
  • Tasser et lisser le semi : Il s’agit d’une étape indispensable pour les médicinales. Les petites graines doivent être solidement ancrées dans le terreau pour pouvoir germer avec succès.

Et maintenant, c’est à vous de jouer !

plante medicinale
Articles connexes sur Tendances et conseils
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Octobre

Comme tous les mois, faites confiance à Patrick Mioulane, notre spécialiste du jardin, pour vous préparer un calendrier d’entretien du gazon. Il vous dit comment prendre soin de votre pelouse en octobre.

EN SAVOIR PLUS
Les espèces nuisibles au jardin

Si certains animaux sont très utiles au jardin pour vous débarrasser des espèces nuisibles sans utiliser de pesticides, qu’en est-il de ces nuisibles qui s’attaquent au potager et aux massifs ? On vous dit tout sur ces parasites.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Septembre

Ça y est, les vacances sont terminées et la rentrée est arrivée, y compris au jardin ! Comme à son habitude, notre journaliste spécialiste du jardin Patrick Mioulane vous liste les choses à faire pour vous occuper de la pelouse en septembre.

EN SAVOIR PLUS
Conseils pratiques pour optimiser l'arrosage de la pelouse

Une pelouse bien dense, cultivée dans un sol riche en matière organique et non compacté, régulièrement fertilisée mais sans excès, peut tolérer sans graves dommages une période de sécheresse d’environ trois semaines lorsque les températures restent modérées (moins de 25 °C en journée, moins de 18 °C la nuit).
D’une manière générale, les graminées du gazon jaunissent dès que les épisodes de forte chaleur se prolongent, mais elles finissent par reverdir après le retour des pluies. On peut considérer ce phénomène comme « normal », mais  sachez qu’une « pelouse paillasson » souffre et se fragilise, notamment en perdant de sa densité et même en pelant par endroit. Alors, même si l’objectif n’est pas forcément de conserver un tapis végétal bien vert toute l’année, l’arrosage s’avère indispensable par temps sec pour maintenir la qualité intrinsèque de la pelouse et lui assurer une bonne longévité.

EN SAVOIR PLUS
Les animaux utiles au jardin

Vous souhaitez jardiner de manière plus écologique en vous débarrassant des pesticides tout en protégeant vos plantes et pelouses des espèces nuisibles ? On vous explique en quoi les animaux qui peuplent le jardin peuvent vous aider. Chaque espèce joue un rôle important dans la biodiversité de notre environnement extérieur.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Août

Le mois d’août n’est pas le mois le plus agréable pour s’occuper de la pelouse. Entre sécheresse, dormance estivale et croissance ralentie, le gazon mérite aussi des vacances. Heureusement, notre expert Patrick Mioulane vous donne toutes ses astuces pour prendre soin de la pelouse au mois d’août.

EN SAVOIR PLUS
Comment créer un jardin japonais ?

S’il y a bien un endroit où se relaxer et prendre un peu de temps, c’est le jardin. Pour en faire un lieu encore plus paisible dans lequel il fait bon se détendre, inspirons-nous des jardins japonais.

Au Japon, l’aménagement du jardin est un art respecté. Quelles plantes y intégrer ? Comment décorer un jardin japonais ? On vous dit tout dans cet article.

EN SAVOIR PLUS
Quelles alternatives pour le gazon dans les régions chaudes et sèches

Les pelouses composées de graminées à gazon apprécient les climats frais et humides. Dans les régions méditerranéennes, il faut envisager l’utilisation de plantes tapissantes mieux adaptées à des conditions de fort ensoleillement et de manque d’eau. Ces végétaux que nous allons vous présenter en détail dans les lignes suivantes, constituent aussi des opportunités intéressantes dans la perspective du changement climatique.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.