[Dossier] L’ode aux fleurs de l’onde des Jardins de Carsac

À quelques kilomètres de Sarlat, les Jardins d’eau de Carsac invitent à admirer sur 3 hectares quelques 150 variétés de plantes aquatiques et exotiques. Émerveillement garanti devant la profusion des couleurs, la luxuriance des feuillages, la richesse de la faune de cet univers labellisé Jardin remarquable en 2012.

Passionnés d’eaux florifères, Didier, Claude et Steven Bernard quittent en 1999 leur Normandie pour un terrain vierge de Saint-Rome au cœur du Périgord noir. Leur rêve ? faire du lieu un petit coin de paradis aquatique. Ils aménagent tous les reliefs, volumes et bassins et en 2000 les Jardins d’eau accueillent leurs premiers visiteurs.

 

Un écosystème riche et dynamique

Aménagés à fleur des 4500 m2 de bassins, de nombreuses passerelles et ponts en bois permettent de s’immerger dans une petite bulle de verdure lacustre. L’occasion de rencontrer une grande partie des membres de la famille des nymphéacées. Fleurs de lotus, de nymphéas et de nénuphars paradent paisiblement dans l’eau, bercées par le vrombissement des libellules, le clapotis des sauts de grenouilles et les chants d’oiseaux. Au fil des ans, quantité d’insectes plus discrets ont également élu domicile dans les bosquets, sur les rives, les sentiers et les berges fleuries qui constituent pour eux de délicieux garde-mangers.

 

Un festival de couleurs venu d’Orient et des Tropiques

La plupart des espèces qui peuplent les Jardins d’eau de Carsac viennent de contrées lointaines. Originaires d’Amérique du Sud, d’Afrique ou d’Orient, le nymphéa géant Victoria Cruziana, le Star of Siam (lotus bleu), l’alba stria (lotus blanc blanc ourlé de carmin), le red-cup (nymphéa pourpre) et le green-smoke (nymphéa vert-bleu fluo) ont parfaitement réussi leur acclimatation en Aquitaine. À leur aise dans leur environnement européen, toutes ces plantes aquatiques exhibent des feuillages spectaculaires. Tandis que le Papyrus du Nil culmine avec ses 3 à 4 mètres de hauteur, le Gunnera manicata ou rhubarbe géante du Brésil l’emporte dans la catégorie envergure, suivi par le Collosia black magic (oreille d’éléphant) et son immense feuillage noir.

 

Un univers bucolique pour grands et petits

Pont japonais cintré en hommage à Monet, passerelle en zig-zag, fontaines, l’ensemble des cheminements et installations invitent à ralentir le pas. Avec une floraison étagée de mai à septembre, les Jardins d’eau de Carsac dévoilent à chaque saison des atours différents. En été, certains visiteurs apprécient de louer une ombrelle chinoise pour flâner encore plus à leur aise sur l’entrecroisement de passerelles du labyrinthe aquatique, le plus vaste du genre en Europe. Les enfants, eux, se réjouissent de pouvoir nourrir et caresser les carpes Koï dans un bassin dédié. Les plus joueurs quant à eux manipulent avec malice les jets d’eaux grâce à une application mobile.

Charmés, certains jardiniers clôturent leur visite par une halte à la pépinière et leurs plants sous le bras, repartent avec des rêves de végétaux et d’eau plein la tête.

 

La bonne idée dans mon jardin : aménager dans son jardin un bassin d'agrément laissant la part belle à la flore aquatique (nénuphars, lotus, papyrus, etc.), mais aussi à une nouvelle faune plus riche au jardin (libellules, grenouilles, oiseaux).

Share on Facebook Share on Linkedin
Recherche propulsée par ElasticSuite
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.