Dossier: Grand nettoyage avant l'hiver

L’édito de Patrick Mioulane : « Le toilettage d’automne du jardin »

Dans une fanfaronnade de couleurs agrémentée de récoltes généreuses, l’automne est une saison phare au jardin. C’est aussi la fin d’un cycle avec l’entrée en sommeil des plantes rustiques, la mise sous abri des espèces frileuses et la disparition de la végétation annuelle. Le jardinier abandonne lentement son petit domaine qui se lénifie sous la morsure frileuse de l’hiver. Mais pour s’assurer d’un réveil printanier en beauté, un nettoyage s’impose dès à présent…

 

Pour une pelouse bien coiffée…

 

La réduction sensible de la longueur des jours et les fortes amplitudes thermiques entre jour et nuit caractérisent l’automne. La croissance des graminées qui constituent le gazon s’est ralentie dès octobre. Un arrêt total de la pousse s’est produit avec les premières gelées blanches de novembre. Pour la dernière fois de la saison, passez la tondeuse afin de laisser un tapis vert impeccable. Vous pourrez ensuite remiser le matériel pour l’hiver et le confier à votre spécialiste pour une révision complète. Notre article sur la dernière tonte de l’année distille d’excellents conseils d’entretien de la pelouse en cette arrière-saison : tonte, scarification et même fertilisation…

 

Nettoyer le dur, c’est pas dur…

 

Un jardin ne se limite pas à une communauté de végétaux plus ou moins ordonnée. C’est un lieu architecturé dans lequel on se déplace sur des terrasses, des allées, des sentiers. Il est aussi ponctué de constructions diverses en dur : muret, escalier, dallage, bassin, piscine, etc. Dans le cadre de l’opération « nettoyage automnal », les zones construites méritent une attention particulière. Elles donnent la première impression d’ensemble du jardin. Un aspect net et propre des allées délivre une note positive. Selon les matériaux de revêtement utilisés, les techniques de nettoyage sont différentes, comme vous le découvrirez ici !

 

Et ça se conjugue au naturel !

 

Même s’ils ont permis depuis près d’un siècle de généraliser l’hygiène, ce qui réduit les risques infectieux, les détergents d’origine chimique sont aujourd’hui mis en cause pour leur toxicité potentielle et leur impact négatif sur l’environnement. Et il existent des centaines d’alternatives bien plus douces pour vous et pour l’environnement ! On vous présente nos 5 préférées dans ce dossier, pour allier ménage avec respect de la nature.

 

Un coup de sécateur et on plante !

 

Plongées dans leur catalepsie hivernale que les botanistes nomment la dormance, les plantes sont quasi insensibles aux petits tracas que leur impose le jardinier. C’est le cas pour les plantation et transplantation, mais aussi et surtout pour la taille. Cette « intervention chirurgicale » est bien mieux supportée sous anesthésie. Or, les plantes se trouvent actuellement dans cet état et ce, jusqu’à la fin de l’hiver. Partez à la rencontre de nos conseils pour une taille sans « massacre à la tronçonneuse » et pour les plantations automnales…

 

Souffler n’est pas jouer

 

Depuis plusieurs années, le souffleur a remplacé le balai en tant qu’outil principal de nettoyage dans les jardins. Judicieusement dirigé, l’air puissamment ventilé de cet appareil, extrait toutes les impuretés des moindres interstices. Le souffleur n’a pas son pareil pour décoller les feuilles mortes du sol et les réunir rapidement en tas. Du modèle à batterie compact et passe partout, au souffleur professionnel à moteur thermique, vous trouverez toutes les informations et les conseils nécessaires pour choisir.

 

Maintenant, plus d’excuses. Il est temps désormais de vous jeter dans le grand bain du nettoyage d’automne…

 

Patrick Mioulane

Share on Facebook Share on Linkedin
Recherche propulsée par ElasticSuite
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.