Magazine

A plantes bien taillées, taille-haie adapté

Dans nos jardins, l'espace est limité et il faut bien restreindre la pousse pour éviter de voir les ramures des arbustes tout envahir.

Tailler un arbre ou une plante, c'est favoriser sa croissance, lui donner une forme harmonieuse. C'est également stimuler la floraison ou la fructification des arbustes à fleurs ou à fruits. Quant elle est pratiquée selon un principe judicieux qui tient compte de l'effet décoratif et de la biologie des végétaux, la taille est toujours bénéfique.

 

Pourquoi tailler ?

 

La taille joue toujours un rôle d'accélérateur sur la végétation. Théoriquement, plus on taille court, plus on obtient une repousse vigoureuse des branchages. Ainsi, en montant, la sève accélère son mouvement et stimule la croissance des pousses d'extrémité. De même, une plante ne produit pas ou peu de fleurs quand elle pousse trop "en branches" ou "en feuilles". Ainsi, lorsque l'arbuste à fleurs "fait du bois", ce dernier dispose d'une très faible floraison de printemps. Ce qui peut nuire à certains végétaux dont la floraison a une vocation décorative. Ainsi, pour les arbustes de haies tels les troènes ou les frênes il s'agit de limiter le développement en hauteur et en largeur aux dimensions requises de la clôture.

Pour les buissons, l'esthétique ou la créativité selon votre degré de compétence peuvent préluder à lui donner une forme équilibrée, à former des topiaires aux formes structurées. Cette taille de formation concerne surtout les arbustes décoratifs comme les buis. Il va s'agir de supprimer toutes les ramifications "en trop" par rapport au dessin que vous souhaitez obtenir, pour lui donner petit à petit la forme désirée. Ce qui induit de savoir "au départ" si la plante va devoir adopter une forme conique ou ronde ! C'est toutefois plus affaire de patience que de technique, et vous pouvez former sans compétence particulière les buis, l'if, le houx, le laurier-sauce.

 

buisson taillé en forme d'escargot dans un jardin

Quand tailler ?

 

Les arbustes décoratifs "en motte", tels les cornus, ou les buddleias, sont rajeunit au début du mois de mars à 30 cm du sol de manière à provoquer de nombreux départs durant l'été. Le genêt, touffu, anarchique, doit être déshabillé début juillet, après sa floraison. Le forsythia demande un nettoyage de ses vieux bois, tous les deux ans seulement, au mois de mai. En règle générale, tous les buissons à fleurs se taillent ou s'éclaircissent après leur floraison.

Le système de pousse des conifères de haie, comme le thuya, est différent. Ces arbres ne se ramifient pas de la même façon que les feuillus. Ils poussent à partir d'une flèche centrale et ne supportent pas d'être étêtés avant d'avoir atteint leur complet développement.

  

 

Bien tailler avec quoi ?

 

Premier point important : le choix de l'outil. En effet, plus la coupe sera nette, propre et lisse, plus aisée sera la cicatrisation et moindre seront les risques de maladies. Procurez-vous par conséquent un taille-haie de bonne qualité aux lames parfaitement affûtées pour éviter le « hachage ».  Adaptez la longueur de la lame à l’épaisseur de la haie. Tailler en un seul passage vous permet d’éviter de créer des escaliers inesthétiques. Pensez également à choisir votre lame en fonction du diamètre des rameaux à couper. Mieux vaut une machine trop puissante que le contraire.

Taille-haie électrique STIGA

Journaliste et photographe, Martine Rigaudie est une fan de grands espaces et d'animaux.

keyboard_arrow_right En savoir plus

Produits cités dans cet article

Accessoires

Articles similaires