Quand le potager fait sa révolution

Le potager ne se cantonne plus aux grands jardins. Sur un balcon, dans une jardinière, partagé ou connecté, il a évolué pour s'imposer partout.

Tous les jardins ont désormais leur petit potager ! Il suffit d’ailleurs d’un rebord de fenêtre ou d’un balcon pour cultiver « le » pied de tomate ou de basilic ! En moins de deux générations, l’image du potager de Grand’papa, armé de son pulvérisateur et de sa bêche, s’est offert un sérieux lifting, laissant la place à un jardinage plus créatif et plus écologique, à la recherche de saveurs nouvelles, avec évidemment en prime, la promesse de légumes plus sains et plus bio !


 

Le potager, une image dépoussiérée

 

Urbain, connecté, d’intérieur, à louer ? À chacun son potager ! Quiconque peut y trouver son bonheur et satisfaire au moins en partie son besoin d’auto consommation. Et vous, lequel choisirez-vous ?

 

  • Le grand potager vivrier

Destiné à alimenter toute la famille, il devra faire au moins 100 m². Il reste très présent, même si ce n’est plus la seule alternative et qu’il a beaucoup changé. Les nouveaux potagers offrent en effet bien plus de liberté avec des légumes plus variés et un look bien moins austère, coloré et fleuri.

 

  • Le carré potager

Si vous disposez d’un petit espace ou d’un simple balcon, installez un potager en carré. Déco et productif, ce concept vous étonnera ! Vous pouvez aussi opter pour un potager suspendu sur votre balcon…

 

  • La jardinière de légume

 

Pour ceux qui n’ont pas d’espace suffisant, il est toujours possible de se faire plaisir avec une jardinière fleurie avec quelques aromatiques et des mini légumes.

Et pour tous les urbains que le potager démange vraiment, il est possible de postuler auprès des jardins familiaux ou de convaincre ses voisins d’installer un jardin partagé au pied de son immeuble… En plus, contrairement à hier, les légumes ne se cachent plus ! Mieux encore ils prennent parfois racine au milieu des plates-bandes. Il était temps de s’apercevoir de la beauté d’une fleur artichaut ou de chicorée !

Dans tous les cas, la pratique du potager en permaculture se généralise. Elle permet de s’affranchir des sols difficiles et des opérations fastidieuses de bêchage et d’amélioration du sol, puisque ce sont les vers de terre qui travaillent à votre place et qui renouvellent et enrichissent le sol.

 

L’avis d’un expert en permaculture

 

Guylaine Goulfier, journaliste et auteur est aussi expert en permaculture. Elle anime la page Mon potager en carrés.

 

Qu’est-ce qui a été selon vous le plus important dans la révolution du potager ?


Guylaine Goulfier :« La plus grande évolution dans le potager a été une certaine forme de lâcher-prise. C’est d’autant plus facile que les nouveaux jardiniers n’ont aucune connaissance puisqu’il y a eu une rupture dans la transmission. Ils acceptent de ne pas tout contrôler ou maitriser. Par exemple, ils comprennent vite qu’il n’y a pas d’herbe vraiment mauvaise. Pour eux, il n’y a pas d’autre choix possible que la culture bio ou la permaculture qui l’englobe. Ils acceptent assez vite le fait de pailler et de ne pas travailler le sol. Par contre, ils sont tous très connectés et échangent beaucoup. »

 

Quelles sont les principales attentes des gens en matière de potager ?


G.G : « Pour les nouveaux jardiniers, le potager représente un rêve un peu fantasmé d’autosuffisance. Tous sont en recherche d’autonomie et d’économie de temps ou de travail. Ils sont très sensibles à l’idée du zéro gaspi, de la récupération, du recyclage des déchets… Ils veulent faire par eux-mêmes, leur terreau, leurs graines et se détournent un peu des circuits classiques. L’idée qu’on doit jardiner avec la nature les conforte dans cette tendance.

Il faut ensuite que chacun se confronte à la réalité, fasse ses expériences et réajuste un peu les objectifs ! »

Produits cités dans cet article
SGM 102 AE (EU plug)
Outil multifonction à batterie
145,00 €
Articles connexes sur Paroles d'expert
Comment tondre votre pelouse cet été

Lorsque la chaleur est là, il peut être plus difficile de garder votre gazon en bonne santé.
Les hauteurs de coupe, l'heure à laquelle vous tondez et l'entretien de la tondeuse feront une grande différence. Lisez la suite pour découvrir nos conseils de tonte en été.

EN SAVOIR PLUS
Les meilleurs conseils pour une pelouse d'été sans mauvaises herbes

Les graminées commencent à pousser après le printemps et peuvent devenir agressives pendant les mois d'été. Lisez notre guide sur la prévention des mauvaises herbes et assurez-vous que votre pelouse se compose des graines que vous avez semées et non des mauvaises herbes qui ont poussé.

EN SAVOIR PLUS
Que faire lorsque votre pelouse a soif

Par temps chaud et en période de sécheresse prolongée, votre pelouse pourrait avoir besoin d'un coup de main pour rester luxuriante. La façon dont vous irriguez votre pelouse est importante pour prévenir les maladies et favoriser une croissance saine. Suivez notre guide pour garder votre pelouse hydratée en été.

EN SAVOIR PLUS
Robots de tonte – bons pour vous, parfaits pour votre pelouse

Détendez-vous et laissez un robot de tonte s'occuper de votre pelouse. Non seulement il fera tout le travail pour vous, mais il vous donnera également une pelouse plus saine et plus belle. Lisez la suite pour découvrir pourquoi un robot est le top pour garder votre herbe en santé.

EN SAVOIR PLUS
Comment fertiliser votre pelouse cet été

Fertiliser votre pelouse pendant l'été renforcera la pelouse - la gardant saine et résistante face à des conditions plus chaudes et plus sèches. Fertilisez en toute confiance en appliquant ces conseils.

EN SAVOIR PLUS
Guide rapide des types de sols

Sable, argile ou limon ? Lisez la suite pour découvrir quel type de sol vous avez dans votre jardin et comment le gérer pour une croissance saine des plantes.

EN SAVOIR PLUS
Protégez votre pelouse des mauvaises herbes en automne et au printemps

Pas trop chaud et pas trop froid. L'automne et le printemps peuvent sembler parfaits pour le jardinage, mais les températures plus douces peuvent encourager les mauvaises herbes nuisibles à prospérer dans votre pelouse. Lisez notre guide sur la façon de protéger votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Votre guide des meilleures pratiques de tonte

Une erreur courante que les gens commettent lors de la tonte de leur pelouse est de couper trop de hauteur en une seule fois. Poursuivez votre lecture pour découvrir pourquoi couper seulement le tiers supérieur de votre herbe à chaque fois que vous tondez est si bénéfique pour la santé de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Recherche propulsée par ElasticSuite
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.