La chronique de Patrick Mioulane #7

Les beaux jours reviennent, il est temps de s’occuper de son jardin et de mettre en place quelques aménagements. Voici le pense-bête de Mars/Avril que Patrick Mioulane, journaliste spécialiste du jardin.

Les beaux jours reviennent, il est temps de s’occuper de son jardin et de mettre en place quelques aménagements. Voici le pense-bête de Mars/Avril que Patrick Mioulane, journaliste spécialiste du jardin.

Aménagement du jardin

Installer les systèmes d’arrosage automatique enterré

Poser les dallages

arrosage-automatique-patrick-mioulane

Arbres et arbustes

Apporter de la terre de bruyère nouvelle au pied des rhododendrons

Arroser les rhododendrons, hortensias, camélias et autres plantes sensibles au calcaire (rosier, poirier…) avec un antichlorose à base de chélate de fer (Séquestrène).

Couper des branches fleuries de lilas, c’est la méthode la plus simple pour les tailler.

Diviser les bambous et supprimer les rhizomes envahissants.

Fertiliser les hortensias et les rhododendrons avec un engrais spécifique

Nettoyer les plantes grimpantes en les débarrassant des feuilles mortes et en éliminant les pousses trop longues et en surnombre. • Palisser les grandes plantes grimpantes sur un support solide, ne pas trop serrer les liens.

Planter les rhododendrons et autres arbustes de terre de bruyère (même s’ils sont en fleurs).

Planter, les arbres, les conifères et les arbustes, après avoir allégé et amendé la terre. Les plantes doivent être proposées en conteneurs (plus de racines nues à partir du 20/25 mars).

Rabattre les bambous nains au ras du sol (tous le 3 ans)

Sculpter les topiaires en utilisant une cisaille à lame courte.

Supprimer les gourmands sur les : lilas, noisetiers, framboisiers, sumac de Virginie, robinier (acacia), etc.

Tailler court les arbustes à floraison estivale si cela n’a pas été fait avant.

Tailler la glycine avant la fin mars, en éliminant tout le bois mort et en raccourcissant les pousses latérales à 2 ou 3 yeux.

Tailler les lilas, en coupant de la moitié de leur longueur toutes les branches qui ont porté des fleurs.

Tailler les arbustes précoces défleuris (forsythia, spirée, cognassier du Japon, groseillier à fleurs) en éliminant le vieux bois (écorce grise) au profit des nouvelles pousses (écorce verte)

Tailler les bruyères défleuries en sculptant un tapis en ondulation avec une cisaille à lames courtes. Ne surtout pas entamer le bois.

Tailler les clématites à grandes fleurs non remontantes (comme ‘Ville de Lyon’) en coupant toutes les tiges à 30 cm du sol au-dessus d’un gros bourgeon.

Tailler les haies de buis et d’autres arbustes persistants : Elaeagnus, troène, fusain, laurier palme, Lonicera nitida.

Tailler les mimosas en coupant de la moitié de leur longueur les branches qui ont fleuri.

Tailler les oliviers en allégeant bien la ramure et en privilégiant les nouvelles pousses.

Tailler les lauriers roses et les pittosporums réduisant la longueur des pousses qui ont porté des fleurs l’année dernière et en aérant bien la ramure.

Balcon et terrasse

Arroser les plantes du balcon si le temps est sec pendant une semaine.

Attendre le 8/10 avril avant de planter les géraniums et autres fleurs estivales sur le balcon.

Composer des jardinières avec des fleurs de printemps : pensées, pâquerettes, primevères, renoncules, myosotis, giroflée, violette cornue

Composer des jardinières de plantes condimentaires., mais laissez basilic et coriandre à la maison jusqu’à début mai.

Fertiliser les plantes en bacs et en jardinières avec un engrais « géraniums »

Planter les aromatiques dans des jardinières

Planter les jardinières avec des vivaces diverses, sans oublier les plantes à feuillage (Carex, Ophiopogon, Heuchera, Santoline, etc.)

Remplacer le terreau dans les jardinières,

Rempoter avant la fin mars les bonsaïs d’extérieur,

Vérifier l’état des supports de balconnières et votre stock de terreau. Vider les jardinières de l’an dernier, leur terreau est épuisé.

balconiere-fleurie-mioulane-stiga

Bassin et plantes aquatiques

Créer un jardin aquatique. Une simple vasque ou un demi tonneau suffit, même sur le balcon.

Planter les nénuphars et autres plantes aquatiques à partir du 10 avril environ.

Entretien du jardin

Biner et sarcler les massifs de vivaces, d’arbustes et de rosiers afin d’aérer superficiellement le sol, mais surtout d’éliminer les herbes sauvages indésirables dès leur apparition.

Désherber les allées car elles sont vite envahies par les herbes sauvages

Nettoyer la cave, le grenier et le fruitier, profiter de l’élan du printemps pour vous donner un peu de courage !

Nettoyer les massifs, biner le sol et bien désherber.

Pailler le sol dans les massifs surtout entre les arbustes et le long de la haie pour gêner la prolifération des mauvaises herbes et limiter les arrosages. Utilisez des coques de cacao, de la paillette de chanvre ou du mulch d’écorce. Vous pouvez aussi planter des vivaces couvre-sol qui joueront le même rôle.

Retirer vers le 10 avril toutes les protections sur les plantes frileuses (sauf en montagne)

Retourner le tas de compost et l’arroser avec du sulfate d’ammoniaque ou tout autre produit activateur.

Tailler toutes les plantes qui ont partiellement gelé, en coupant au niveau d’un bourgeon bien vert et déjà développé, situé au plus près de la souche.

Fleurs

Couper les tiges défleuries des bulbes de printemps pour qu’ils ne forment pas de fruits ce qui serait préjudiciable au renouvellement du bulbe pour l’année prochaine.

Couvrir le muguet avec une cloche pour être assuré qu’il fleurisse au 1er mai.

Couvrir les jeunes pousses des bulbes qui pointent avec une couche de tourbe blonde bien sèche pour les protéger d’un éventuel coup de froid.

Démarrer sous abri les tubercules de bégonias, de dahlias et de cannas.

Diviser les vivaces à floraison estivale et les graminées ornementales

Éclaircir (démarier) les semis de fleurs réalisés le mois précédent.

Fertiliser dahlias, glaïeuls, cannas avec un engrais « bulbes » ainsi que tous les bulbes à fleurs printaniers ayant terminé leur floraison (crocus et narcisses notamment).

Installer des tuteurs en cercle au-dessus des grandes vivaces (delphinium, Echinacea, Helianthus, Ligularia, lupin, marguerite, etc.)

Planter dans les régions au climat doux : bégonia tubéreux, dahlia, glaïeul, lis, montbrétia (Crocosmia), Tigridia, Sparaxis, et autres bulbes d’été dans un sol léger.

Planter les fuchsias, géraniums, lantana, pétunias et autres fleurs d’été à partir de la seconde quinzaine d’avril • Repiquer le plant des semis réalisés le mois dernier

Semer en place les fleurs annuelles rustiques : adonide, alysse odorant, belle de jour, bleuet, capucine, centaurée, chrysanthème à carène, clarkia, cosmos, ficoïde, godétia, immortelle, julienne de Mahon, Kochia, lavatère, linaire, nigelle de Damas, lin, pied d’alouette annuel, pavot de Californie, souci.

Semer des sachets de graines en mélange dans les emplacements libres pour composer des prairies ou des talus fleuris. • Semer les fleurs vivaces dans une terrine contenant du terreau léger. Afin d’obtenir du plant qui sera repiqué dans un mois environ.

Semer les géraniums en terrine à la maison.

Tuteurer les grandes plantes vivaces

Fruits

Apporter un engrais spécial « fruits » aux arbres fruitiers et l’incorporer au sol par un griffage

Béquiller à la fourche bêche (retourner superficiellement le sol) autour des arbres fruitiers dont le sol a été bien piétiné lors de la taille. Ces plantes souffrent vite d’asphyxie des racines.

Couper les jeunes pousses de cerisiers où s’agglutinent des chapelets de pucerons ;

Éclaircir fin avril les pommes et les poires si elles sont en surnombre

Fertiliser les fraisiers en place avec un engrais spécifique.

Fertiliser les arbres fruitiers avec un engrais complet apporté à l’aplomb de la ramure et à enfouir par un léger griffage

Gratter la gomme qui s’écoule du tronc des arbres fruitiers à noyaux et couvrez la plaie de mastic cicatrisant.

Installer des affolants dans les cerisiers afin de ne pas laisser toute la récolte aux oiseaux.

Planter les fraisiers sur un film de paillage biodégradable (renouvelez votre culture d’un tiers chaque année)

Planter des framboisiers, cassis, groseilles, kiwis, vignes, en choisissant dès avril uniquement des plants proposés en conteneurs

fruit-salade-stiga-mioulane-article

Légumes

Apporter un engrais complet dans le potager

Butter les pommes de terre précoces et les asperges

Diviser les grosses touffes des : artichaut, ciboulette, estragon, menthe, oseille, rhubarbe, romarin, thym.

Éclaircir (démarier) les semis de légumes réalisés le mois précédent.

Pincer les aubergines au-dessus de la première fleur dans les régions au climat doux ou bien celles qui sont cultivées en serre • Planter en pleine terre dans un sol léger : ail rose, artichaut, asperge, échalote.

Planter sous abri : aubergines, concombres, poivrons et melons

Planter les pommes de terre, dès que la température moyenne atteint 12 °C. Variétés : ‘Belle de Fontenay’, ‘Roseval’, ‘Apollo’.

Planter les tomates sous une housse plastique, attacher le jeune plant à un tuteur.

Repiquer en godets sous abri les tomates semées le mois dernier

Semer au potager en pleine terre : bette (poirée), betterave, brocoli, carotte, céleri à côtes, cerfeuil, chou rouge, chou vert, épinard, laitue à couper, maïs doux, navet, oignon, persil, pissenlit, pois à grains ridés, radis, roquette, sarriette, scorsonère.

Semer dans une miniserre sous abri à 18 °C : basilic, tomate, melon, concombre, piment, aubergine.

Semer à bonne exposition les premiers haricots.

Semer en place la chicorée Witloof en vue de produire des endives l’hiver prochain.

Séparer les rejets d’artichauts (œilletons).

Terminer le labour du potager. En cette saison, émiettez bien. Utilisez au besoin une motobineuse et enfouissez par la même occasion un bon amende :ment organique.

Articles connexes sur Tendances et conseils
Les espèces nuisibles au jardin

Si certains animaux sont très utiles au jardin pour vous débarrasser des espèces nuisibles sans utiliser de pesticides, qu’en est-il de ces nuisibles qui s’attaquent au potager et aux massifs ? On vous dit tout sur ces parasites.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Septembre

Ça y est, les vacances sont terminées et la rentrée est arrivée, y compris au jardin ! Comme à son habitude, notre journaliste spécialiste du jardin Patrick Mioulane vous liste les choses à faire pour vous occuper de la pelouse en septembre.

EN SAVOIR PLUS
Conseils pratiques pour optimiser l'arrosage de la pelouse

Une pelouse bien dense, cultivée dans un sol riche en matière organique et non compacté, régulièrement fertilisée mais sans excès, peut tolérer sans graves dommages une période de sécheresse d’environ trois semaines lorsque les températures restent modérées (moins de 25 °C en journée, moins de 18 °C la nuit).
D’une manière générale, les graminées du gazon jaunissent dès que les épisodes de forte chaleur se prolongent, mais elles finissent par reverdir après le retour des pluies. On peut considérer ce phénomène comme « normal », mais  sachez qu’une « pelouse paillasson » souffre et se fragilise, notamment en perdant de sa densité et même en pelant par endroit. Alors, même si l’objectif n’est pas forcément de conserver un tapis végétal bien vert toute l’année, l’arrosage s’avère indispensable par temps sec pour maintenir la qualité intrinsèque de la pelouse et lui assurer une bonne longévité.

EN SAVOIR PLUS
Les animaux utiles au jardin

Vous souhaitez jardiner de manière plus écologique en vous débarrassant des pesticides tout en protégeant vos plantes et pelouses des espèces nuisibles ? On vous explique en quoi les animaux qui peuplent le jardin peuvent vous aider. Chaque espèce joue un rôle important dans la biodiversité de notre environnement extérieur.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Août

Le mois d’août n’est pas le mois le plus agréable pour s’occuper de la pelouse. Entre sécheresse, dormance estivale et croissance ralentie, le gazon mérite aussi des vacances. Heureusement, notre expert Patrick Mioulane vous donne toutes ses astuces pour prendre soin de la pelouse au mois d’août.

EN SAVOIR PLUS
Comment créer un jardin japonais ?

S’il y a bien un endroit où se relaxer et prendre un peu de temps, c’est le jardin. Pour en faire un lieu encore plus paisible dans lequel il fait bon se détendre, inspirons-nous des jardins japonais.

Au Japon, l’aménagement du jardin est un art respecté. Quelles plantes y intégrer ? Comment décorer un jardin japonais ? On vous dit tout dans cet article.

EN SAVOIR PLUS
Quelles alternatives pour le gazon dans les régions chaudes et sèches

Les pelouses composées de graminées à gazon apprécient les climats frais et humides. Dans les régions méditerranéennes, il faut envisager l’utilisation de plantes tapissantes mieux adaptées à des conditions de fort ensoleillement et de manque d’eau. Ces végétaux que nous allons vous présenter en détail dans les lignes suivantes, constituent aussi des opportunités intéressantes dans la perspective du changement climatique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Juillet

Si les vacances approchent, le jardin lui ne prend pas de congés. Notre journaliste expert des jardins, Patrick Mioulane vous liste toutes les choses à faire pour l’entretien de la pelouse au mois de juillet.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.