La chronique de Patrick Mioulane #15

Le mois de novembre est déjà bien entamé, il est donc grand temps de mettre en applications les précieux conseils de Patrick Mioulane, journaliste spécialisé des jardins.

ACHATS JARDINS

• Acheter les arbres, arbustes, vivaces, grimpantes, rosiers parce que "planter à l’automne, c’est bien mieux".

• Acheter des chrysanthèmes à petites fleurs pour décorer les massifs ou le balcon jusqu’aux premières grosses gelées.

• Acheter des potées fleuries de bulbes de printemps forcés, notamment les merveilleux narcisses "Cheerfulness" à petites fleurs blanches très doubles au parfum enchanteur.

AMÉNAGEMENT DU JARDIN

• Installer un système d’éclairage basse tension dans le jardin, c’est magique !

• Poser des drains de plastique dans les sols très humides afin de les assainir. Louer une trancheuse à godets pour que leur mise en place ne soit pas une corvée insurmontable.

• Retravailler la disposition graphique du jardin, en modifiant le dessin des massifs et des allées.

aménagement du jardin

ARBRES ET ARBUSTES

Apporter un engrais à action lente (par exemple de la corne) dans les massifs d’arbustes.

• Biner et sarcler les espaces libres entre les arbustes dans les massifs.

• Cerner les grosses touffes de bambous en creusant une tranchée à l’aplomb des cannes les plus excentrées, couper tous les rhizomes pour en limiter l’extension.

• Creuser une jauge (tranchée) pour accueillir les nouveaux arbres et arbustes qui seraient livrés par temps de gel. Ils seront partiellement recouverts de sol léger et de paillassons s’il fait très froid.

• Creuser les trous de plantation des arbres une bonne semaine à l’avance.

• Débarrasser les hortensias de leurs fleurs fanées et maintenant desséchées.

• Dégager les feuilles mortes des arbres qui recouvrent les buis car elles risquent de provoquer des trous dans le feuillage.

• Élaguer les arbres d’ornement trop encombrants ainsi que les plein vent du verger. Limiter les coupes au minimum, en éliminant seulement les branches gênantes, en surnombre, ou abîmées. Ne pas hésiter à faire appel à une entreprise spécialisée car il s’agit d’un travail périlleux.

• Éliminer les rejets et gourmands de lilas, framboisier, corète du Japon, noisetier.

• Éliminer les vieilles souches.

• Haubaner les grands arbres et les conifères nouvellement plantés.

• Nettoyer les arbres et les arbustes en éliminant le bois mort (chez les caducs, il n’est plus très facile de le distinguer en cette saison)

• Planter les espèces à feuillage caduc en toutes régions et les formes persistantes dans les sols légers et sous les climats doux. Respecter les distances de plantation.

• Planter les Camellia sasanqua qui fleurissent en ce moment. Vous pouvez les palisser contre un treillage et en faire une haie très décorative.

• Préparer le sol en vue des futures plantations. Ouvrir les trous à l’avance, incorporer au sol un bon amendement à base de fumier décomposé et d’algues.

• Protéger les camélias des vents froids et desséchants, particulièrement les sujets dont les boutons sont prêts à s’épanouir.

• Protéger de la pluie les méditerranéennes des zones sèches : olivier, thym, romarin, ciste, etc.

• Remplacer les armatures défaillantes des plantes grimpantes.

• Retourner le sol superficiellement entre les arbustes dans les massifs (béquillage), et incorporer par la même occasion un engrais de fond organo-minéral.

• Supprimer les vieux bois des hortensias et les fleurs fanées à deux yeux sous l’inflorescence. 

• Tailler court la passiflore et la protéger en buttant le pied et en plaçant un voile d’hivernage sur la ramure.

• Tailler les arbustes à floraison estivale en coupant court les tiges de l’année et en dégageant le centre pour aérer la plante et lui donner plus de lumière. (voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=YB9XPdRvAEk)

• Tailler les bordures de buis, de santoline et de lavande.

• Tailler les haies d’arbustes à feuillage persistant en formes libres.

BALCON ET TERRASSE

• Composer un décor intéressant toute l’année avec des conifères nains, des buis taillés et autres plantes structurées qui gagnent à être plantées en ce moment.

• Décorer des jardinières avec des plantes à feuillage décoratif persistant.

• Installer des brise-vent dans les zones les plus exposées du balcon ou de la terrasse.

• Planter un joli décor d’automne avec chrysanthèmes à petites fleurs, cinéraires maritimes, choux décoratifs, pernettya, bruyères d’hiver, etc.

• Planter des arbustes à baies colorées et des vivaces à feuillage persistant décoratif (bugle, heuchère, carex, etc.)

• Planter des pensées, des Viola cornuta et des primevères dans les jardinières.

• Protéger les potées vernissées avec une triple épaisseur de voile ou du plastique bulle pour éviter qu’elles ne s’écaillent.

• Protéger du froid les plantations sur balcon en tendant des films plastique verticalement, accrochés en haut à un treillage et maintenus en bas par des potées non gélives. Bourrer de paille en dessous si de fortes gelées sont annoncées.

• Remettre en état les jardinières et les bacs dont la peinture s’est écaillée.

• Surfacer les plantes en pot si le niveau du terreau a beaucoup baissé

BASSIN ET PLANTES AQUATIQUES

• Casser la glace par temps froid pour permettre aux poissons de respirer et aux oiseaux du jardin de s’abreuver.

• Nettoyer le bassin en éliminant surtout les feuilles tombées dans l’eau.

DÉCORATION

• Commencer les décorations de Noël à l’extérieur pour transformer jardin et maison en un lieu magique.

décoration jardin

DIVERS

• Lire pendant les jours de pluie ou de froid des livres de jardinage bien illustrés afin de découvrir de nouvelles sources d’inspiration.

• Passer du temps devant les nombreuses vidéos de jardinage que propose Internet, c’est un moyen agréable et efficace de progresser dans ses connaissances végétales et jardinières.

ENTRETIEN DU JARDIN

• Bêcher toutes les parcelles libres, en apportant une bonne fumure organique.

• Broyer tous les déchets verts pour en faire du compost.

• À la Sainte Catherine (25 novembre), tout bois prend racine. Plantez donc généreusement dès que le temps le permet (il suffit que le sol ne soit pas gelé).

• Nettoyer et ranger les outils et les accessoires qui ne sont plus utiles.

• Placer des protections contre le froid autour de toutes les cultures fragiles.

• Protéger les agrumes (voile d’hivernage). Idem pour les palmiers, les bananiers le fougères arborescentes, les phormium et autres plantes frileuses qu’il n’est pas possible de rentrer sous abri. Ces plantes peuvent tenir le choc, mais elles ont besoin d’un « petit pyjama »

• Ramasser les feuilles mortes. Utiliser un souffleur pour extraire celles qui s’entassent au pied des arbustes ou sous les haies. Mettre à composter les feuilles provenant d’arbres sains, brûler les autres.

• Tamiser le tas de compost tant qu’il ne gèle pas.

• Vidanger les systèmes d’arrosage enterrés et veiller à mettre toutes les canalisations hors gel (y compris le robinet d’arrosage).

FLEURS

• Arracher les bulbes d’été défleuris (dahlias, cannas, glaïeuls, bégonias tubéreux, etc.) avant les premières gelées et les rentrer sous abri dans un local sombre, frais et sec, après les avoir bien débarrassés de la terre qui les recouvre.

• Couvrir les touffes de roses de Noël (Helleborus niger) d’une cloche transparente pour qu’elles fleurissent bien pour les fêtes de fin d’année.

• Nettoyer les massifs, couper les tiges et les fleurs fanées. Vous pouvez vous dispenser de cette opération si vous souhaitez apprécier la délicatesse du givre sur certaines inflorescences sèches, notamment les ombelles.

• Pailler les plantes vivaces frileuses (phormium, Kniphofia)

• Palper les bulbes avant l’achat et ne sélectionner que ceux qui présentent un toucher bien ferme. En revanche, si les oignons de tulipes ont perdu leur « peau » brune (tunique), c’est sans importance pour le résultat final.

• Planter les bisannuelles à floraison printanière : pensées, myosotis, giroflées.

• Planter les lis entre novembre et fin janvier. L’enracinement est bien meilleur et la réussite de la première floraison mieux assurée.

Planter jusqu’à la fin du mois les bulbes à floraison printanière (tulipes, jacinthes, narcisses, crocus, fritillaires, Allium, scilles, muscaris, etc.). Il y a de bonnes affaires à réaliser en ce moment car les professionnels liquident les stocks.

• Rentrer à l’abri, au sec, les derniers tubercules de bégonias, dahlias, cannas, glaïeuls et de montbrétias (Crocosmia), dans les régions froides.

FRUITS

• Apporter un engrais organique et du compost au pied des arbres fruitiers.

• Commencer la taille fructification (taille trigemme) des poiriers.

• Nettoyer le tronc des arbres fruitiers.

• Pailler les fraisiers avec de la cosse de sarrasin.

• Planter tous les arbres et les arbustes fruitiers, c’est le meilleur moment. Praliner les racines. Ne pas opérer par temps de gel.

• Ramasser les fruits tombés au sol, les cuire s’ils sont sains, mais ne surtout pas les placer en conservation ni les composter.

• Récolter les coings, les pommes à cidre, les ‘Granny Smith’  et les kiwis avant les gelées, attendre encore un peu pour les kakis et les nèfles d’Allemagne qui doivent être consommés blets.

• Remplacer les attaches de tous les arbres en espaliers.

• Remplacer les armatures défaillantes des arbres et arbustes fruitiers palissés.

• Retourner la terre superficiellement autour du pied des arbres fruitiers qui ont été taillés (béquillage).

• Tailler les actinidias (kiwis) en coupant toutes les pousses à deux yeux (bourgeons).

• Tailler les figuiers après la chute des feuilles, en éliminant les pousses qui ont fructifié, celles en surnombre et qui se développent vers le centre de la ramure.

• Tailler les noyers pour en équilibrer la silhouette.

• Tailler les groseilliers et les cassissiers, en supprimant au ras du sol les branches les plus âgées pour laisser place aux nouvelles pousses. Éliminer les tiges chétives et celles qui se développent vers le centre de la touffe.

• Tuteurer les nouvelles plantations sans trop serrer les liens.

• Vérifier en permanence l’état des fruits mis à conserver dans un local frais, ventilé et obscur.

fruits
Articles connexes sur Tendances et conseils
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin