Et les bordures, vous y avez pensé ?

Pour un jardin parfait dans les moindres détails, les bordures sont indispensables. Ces dernières peuvent être délimitées par un dallage ou bien dessinées directement sur le gazon, auquel cas elles demandent plus d’entretien. Si la tondeuse est idéale pour le jardin, il devient compliqué d’entretenir ses bordures avec sans abîmer les plantes autour.

Plusieurs solutions existent pour prendre soin de ses bordures.

Créer sa bordure : découper les bordures des massifs

Vous rêvez de bordures droites très nettes pour délimiter vos parterres et votre pelouse ? La bordure à l’anglaise est faite pour vous ! Si l’idéal est de concevoir dès le départ votre jardin en fonction de ce style de bordure, il est toujours possible de le créer par la suite.

L’opération consiste à découper, à l’aide d’une bêche ou d’une demi-lune, les bordures des massifs pour délimiter l’espace entre la pelouse et les massifs, et ainsi créer une transition nette. 5 cm minimum de profondeur sont nécessaires pour que cela reste esthétique et efficace, mais l’idéal est d’avoir une profondeur entre 8 et 10 cm.

Une fois les bordures créées et les massifs dessinés, place à l’entretien ! En effet, les mauvaises herbes se propagent rapidement et il est nécessaire de les entretenir en coupant l’herbe qui dépasse au ciseau ou à la débroussailleuse une fois par mois minimum.

Entretenir sa bordure

Afin d’entretenir au mieux les bordures et mettre en valeur votre pelouse, une coupe précise s’impose. Au moins une fois par an, retracez les limites de la pelouse car l’herbe a tendance à progresser vers les plates-bandes et les allées. Il est préférable d’effectuer cette tâche en automne ou en hiver lorsque la météo le permet puis, au printemps, vous pourrez retailler les bordures afin qu’elles conservent leur netteté. C’est à ce moment que le coupe-bordures ou la débroussailleuse interviennent.

Le coupe-bordures est un outil de finition permettant de réaliser les finitions des bords de la pelouse, le long d’une clôture, d’une terrasse ou d’une allée, de couper précisément l’herbe autour des massifs de fleurs et de travailler dans des endroits difficiles d’accès. Si vous possédez un petit jardin, il est possible de l’entretenir exclusivement grâce au coupe-bordures et donc de gagner de l’espace dans votre abri de jardin ou votre garage en évitant de stocker une grosse machine. Conseillé pour les travaux de finitions ou d’avant tonte, il permet de couper l’herbe, les mauvaises herbes et les végétaux fins. Il est recommandé de l’utiliser sur un terrain déjà entretenu et préparé et de choisir la motorisation en fonction de la surface du terrain dont vous devrez vous occuper.

La débroussailleuse, quant à elle, est un outil de fauchage. À la différence du coupe-bordures, on peut adapter d’autres outils sur sa tête de coupe et elle est composée d’un guidon à deux poignées et non d’une poignée. Toute aussi maniable mais plus lourde, elle est parfaitement adaptée à la fois aux gros travaux d’entretien mais également aux finitions. Idéale pour l’entretien d’un grand terrain, elle coupe ce qui ne peut être coupé avec un coupe-bordures.

Si le coupe-bordures ne demande que très peu d’entretien (vérification du branchement électrique et de la bobine de fil), il faut faire plus attention à sa débroussailleuse. Une visite de contrôle pendant l’hiver permettra de s’assurer qu’il n’y a pas de défaut et il est recommandé de vérifier de temps en temps le filtre à air, la tête de coupe et le déflecteur.

Vous l’aurez compris, ces outils permettent de passer là où la tondeuse n’a pas accès mais sont conçus pour différents travaux.

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Articles connexes sur Tendances et conseils
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Comment choisir une motobineuse ?

Avant de planter votre pelouse, vos arbres et vos plantes, il est nécessaire de préparer votre terre. Laissez tomber bêche et binette, la motobineuse vous sera bien plus utile. Aérer, labourer ou retourner la terre sont des travaux fastidieux et potentiellement douloureux, d’où l’intérêt de privilégier un engin motorisé.
On vous explique comment choisir une motobineuse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin