Et les bordures, vous y avez pensé ?

Pour un jardin parfait dans les moindres détails, les bordures sont indispensables. Ces dernières peuvent être délimitées par un dallage ou bien dessinées directement sur le gazon, auquel cas elles demandent plus d’entretien. Si la tondeuse est idéale pour le jardin, il devient compliqué d’entretenir ses bordures avec sans abîmer les plantes autour.

Plusieurs solutions existent pour prendre soin de ses bordures.

Créer sa bordure : découper les bordures des massifs

Vous rêvez de bordures droites très nettes pour délimiter vos parterres et votre pelouse ? La bordure à l’anglaise est faite pour vous ! Si l’idéal est de concevoir dès le départ votre jardin en fonction de ce style de bordure, il est toujours possible de le créer par la suite.

L’opération consiste à découper, à l’aide d’une bêche ou d’une demi-lune, les bordures des massifs pour délimiter l’espace entre la pelouse et les massifs, et ainsi créer une transition nette. 5 cm minimum de profondeur sont nécessaires pour que cela reste esthétique et efficace, mais l’idéal est d’avoir une profondeur entre 8 et 10 cm.

Une fois les bordures créées et les massifs dessinés, place à l’entretien ! En effet, les mauvaises herbes se propagent rapidement et il est nécessaire de les entretenir en coupant l’herbe qui dépasse au ciseau ou à la débroussailleuse une fois par mois minimum.

Entretenir sa bordure

Afin d’entretenir au mieux les bordures et mettre en valeur votre pelouse, une coupe précise s’impose. Au moins une fois par an, retracez les limites de la pelouse car l’herbe a tendance à progresser vers les plates-bandes et les allées. Il est préférable d’effectuer cette tâche en automne ou en hiver lorsque la météo le permet puis, au printemps, vous pourrez retailler les bordures afin qu’elles conservent leur netteté. C’est à ce moment que le coupe-bordures ou la débroussailleuse interviennent.

Le coupe-bordures est un outil de finition permettant de réaliser les finitions des bords de la pelouse, le long d’une clôture, d’une terrasse ou d’une allée, de couper précisément l’herbe autour des massifs de fleurs et de travailler dans des endroits difficiles d’accès. Si vous possédez un petit jardin, il est possible de l’entretenir exclusivement grâce au coupe-bordures et donc de gagner de l’espace dans votre abri de jardin ou votre garage en évitant de stocker une grosse machine. Conseillé pour les travaux de finitions ou d’avant tonte, il permet de couper l’herbe, les mauvaises herbes et les végétaux fins. Il est recommandé de l’utiliser sur un terrain déjà entretenu et préparé et de choisir la motorisation en fonction de la surface du terrain dont vous devrez vous occuper.

La débroussailleuse, quant à elle, est un outil de fauchage. À la différence du coupe-bordures, on peut adapter d’autres outils sur sa tête de coupe et elle est composée d’un guidon à deux poignées et non d’une poignée. Toute aussi maniable mais plus lourde, elle est parfaitement adaptée à la fois aux gros travaux d’entretien mais également aux finitions. Idéale pour l’entretien d’un grand terrain, elle coupe ce qui ne peut être coupé avec un coupe-bordures.

Si le coupe-bordures ne demande que très peu d’entretien (vérification du branchement électrique et de la bobine de fil), il faut faire plus attention à sa débroussailleuse. Une visite de contrôle pendant l’hiver permettra de s’assurer qu’il n’y a pas de défaut et il est recommandé de vérifier de temps en temps le filtre à air, la tête de coupe et le déflecteur.

Vous l’aurez compris, ces outils permettent de passer là où la tondeuse n’a pas accès mais sont conçus pour différents travaux.

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Articles connexes sur Tendances et conseils
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Octobre

Comme tous les mois, faites confiance à Patrick Mioulane, notre spécialiste du jardin, pour vous préparer un calendrier d’entretien du gazon. Il vous dit comment prendre soin de votre pelouse en octobre.

EN SAVOIR PLUS
Les espèces nuisibles au jardin

Si certains animaux sont très utiles au jardin pour vous débarrasser des espèces nuisibles sans utiliser de pesticides, qu’en est-il de ces nuisibles qui s’attaquent au potager et aux massifs ? On vous dit tout sur ces parasites.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Septembre

Ça y est, les vacances sont terminées et la rentrée est arrivée, y compris au jardin ! Comme à son habitude, notre journaliste spécialiste du jardin Patrick Mioulane vous liste les choses à faire pour vous occuper de la pelouse en septembre.

EN SAVOIR PLUS
Conseils pratiques pour optimiser l'arrosage de la pelouse

Une pelouse bien dense, cultivée dans un sol riche en matière organique et non compacté, régulièrement fertilisée mais sans excès, peut tolérer sans graves dommages une période de sécheresse d’environ trois semaines lorsque les températures restent modérées (moins de 25 °C en journée, moins de 18 °C la nuit).
D’une manière générale, les graminées du gazon jaunissent dès que les épisodes de forte chaleur se prolongent, mais elles finissent par reverdir après le retour des pluies. On peut considérer ce phénomène comme « normal », mais  sachez qu’une « pelouse paillasson » souffre et se fragilise, notamment en perdant de sa densité et même en pelant par endroit. Alors, même si l’objectif n’est pas forcément de conserver un tapis végétal bien vert toute l’année, l’arrosage s’avère indispensable par temps sec pour maintenir la qualité intrinsèque de la pelouse et lui assurer une bonne longévité.

EN SAVOIR PLUS
Les animaux utiles au jardin

Vous souhaitez jardiner de manière plus écologique en vous débarrassant des pesticides tout en protégeant vos plantes et pelouses des espèces nuisibles ? On vous explique en quoi les animaux qui peuplent le jardin peuvent vous aider. Chaque espèce joue un rôle important dans la biodiversité de notre environnement extérieur.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Août

Le mois d’août n’est pas le mois le plus agréable pour s’occuper de la pelouse. Entre sécheresse, dormance estivale et croissance ralentie, le gazon mérite aussi des vacances. Heureusement, notre expert Patrick Mioulane vous donne toutes ses astuces pour prendre soin de la pelouse au mois d’août.

EN SAVOIR PLUS
Comment créer un jardin japonais ?

S’il y a bien un endroit où se relaxer et prendre un peu de temps, c’est le jardin. Pour en faire un lieu encore plus paisible dans lequel il fait bon se détendre, inspirons-nous des jardins japonais.

Au Japon, l’aménagement du jardin est un art respecté. Quelles plantes y intégrer ? Comment décorer un jardin japonais ? On vous dit tout dans cet article.

EN SAVOIR PLUS
Quelles alternatives pour le gazon dans les régions chaudes et sèches

Les pelouses composées de graminées à gazon apprécient les climats frais et humides. Dans les régions méditerranéennes, il faut envisager l’utilisation de plantes tapissantes mieux adaptées à des conditions de fort ensoleillement et de manque d’eau. Ces végétaux que nous allons vous présenter en détail dans les lignes suivantes, constituent aussi des opportunités intéressantes dans la perspective du changement climatique.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.