Invitez le Japon dans votre jardin urbain

Avoir un petit jardin ou un jardin urbain n'est pas un problème pour aménager un joli coin de verdure. Pour cet exercice, le jardin japonais s'y prête.

Quand on habite en ville, nous souhaitons souvent aménager au mieux notre jardin urbain. Le jardin japonais, rafraîchissant et paisible, se conçoit comme un paysage miniature. Il joue en effet sur l’alliance de l’eau, de la pierre, et de végétaux judicieusement choisis et mis en forme. Facile à entretenir une fois mis en œuvre, il donne une âme aux petits jardins urbains souvent avares en lumière. Voici quelques règles de base…

 

 

Jardin japonais et jardin urbain : les grands principes

 

 

Le jardin japonais doit être conçu comme un paysage. D’où l’importance avant tout de travailler le relief avec quelques mouvements de terrain, images de buttes et vallons. Un terrain accidenté s’avère parfait, sinon à vous de le créer ! Le plus simple est de jouer sur des rocailles ou des juxtapositions rocheuses. Utilisez aussi le jeu des perspectives et des couleurs pour agrandir l’espace de votre jardin urbain. Placez par exemple des éléments plus petits et plus sombres à l’arrière pour agrandir la perspective. Ces éléments décoratifs ont leur importance : pierres, pièces d’eau ou fontaine, lanterne, statues… Et buissons taillés !

arbustes japonais taillés au bord sur pavé en pierre


Dessinez également des cheminements en évitant la ligne droite, tout doit être ondulant, mouvant, comme un paysage. Graviers ou pas japonais seront parfaits. Fuyez les dessins trop symétriques et les angles ! A l’inverse des jardins dits « à la française », le jardin japonais privilégie la courbe et l’asymétrie avec des nombres impairs d’éléments. Végétaux et minéraux sont idéalement groupés en îlots par triade. Un petit nombre parfait pour un petit jardin urbain.

 

Le point d’eau est essentiel pour l’ambiance zen du jardin, aussi réduit soit-il. Une eau peu profonde, voire en couche mince, qui contribue à l’équilibre visuel mais aussi sonore de l’ensemble, du petit filet à la cascade miniature. Récupérer les eaux de pluie pour alimenter le circuit à l’aide d’une pompe de recyclage à faible débit est une solution facile. Une fontaine apportera un plus. Les rives seront habillées de pierres et graviers, comme le serait le lit d’un ruisseau. Des iris et joncs en touches légères dessineront la bordure. Si l’espace s’y prête, un petit pont de bois est bienvenu. A défaut, un gros monolithe de pierre sera parfait.

jardin urbain avec bassin inspiration japonaise et potager flottant

 

Petit jardin : ces végétaux qui donnent le "la"

 

 

Dans la petite musique du jardin japonais, les végétaux persistants, symboles de longévité, occupent une part essentielle de la partition. Ils lui sont indispensables et lui valent d’être spectaculaires toute l’année. Pins, cryptomeria, de même que genévriers, ifs et bambous, azalées et chrysanthèmes, ils s’assemblent et se complètent. Le ginkgo biloba, robuste, peu sensible à la pollution, si lent de croissance et jetant tous ses feux à l’automne, est appréciable dans ces petits jardins urbains. Prisez également l’érable du Japon, essentiel dans ce décor, qui craint pourtant les grands froids, et demande les mêmes précautions de plantation que les azalées. Les cerisiers, eux, marques de l’éphémère, enchantent le printemps. Un vrai plus pour votre jardin urbain : vous illuminerez votre extérieur !

 

La plupart de ces arbres se déclinent en de multiples variétés et tailles, à choisir en harmonie avec les dimensions du jardin. Choisissez des espèces orientales et à feuilles persistantes, faciles à former et à tailler : cèdre du Japon, cryptomeria japonica, zelkova du Japon, cyprès hinoki. Traditionnelles également dans ce type de jardin, les azalées, persistantes ou caduques, dont le vaste panel offre un choix spectaculaire ; elles sont utilisées en groupe, se mêlent aux arbustes et apportent une touche de gaieté aux beaux jours.


maison japonaise avec arbuste japonais de couleur orange

Ces arbres et arbustes contribuent à créer une ambiance fraîche et humide, bénéfique à des plantations qui aiment avoir les pieds à l’ombre comme les fougères, hostas, iris, mais aussi les plantes tapissantes et les mousses qui, dans les zones les plus humides, se répandent sur les pierres, voire remplacent le gazon.

 

Autre élément d’importance pour donner le ton, la façon très particulière de tailler les végétaux. La taille en candélabre (ou en nuage), art ancestral spécifique du jardin zen japonisant, rend spectaculaire le moindre conifère. A garder en sujet isolé pour le mettre en valeur. La taille en dômes ou en boules, variant d’un sujet à l’autre, contribue, elle, à cette impression essentielle d’un paysage modèle réduit. Enfin, les bambous forment les haies mouvantes traditionnelles protégeant cet univers. Parfait pour vous préparer un petit coin de jardin apaisant, loin de la foule et du bruit de la ville !

Articles connexes sur Tendances et conseils
Tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une belle pelouse

Si les jardiniers français semblent par tradition fâchés avec leurs pelouses, c’est qu’ils la considérent comme de « l’herbe ». Nos amis d’outre-Manche, qui nous font pâlir de jalousie avec leurs moquettes végétales, ont depuis longtemps compris qu’une pelouse était une culture à part entière… Alors suivez nos conseils et vous allez réussir une pelouse que l’on vous enviera.

Deux périodes de l’année sont propices à la création ou à la rénovation de la pelouse : le printemps en avril-mai et de la fin de l’été au début de l’automne (du 15 septembre au 15 octobre environ). Bien réalisée et correctement entretenue, la pelouse va durer une bonne dizaine d’années.

EN SAVOIR PLUS
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin