Jardiner sans pesticides : quelles solutions ?

Dangereux pour la santé et l’environnement, les pesticides disparaissent des rayons de jardinerie depuis un an déjà. Entre mauvaise nouvelle pour certains et belle opportunité pour d’autres, on vous explique comment jardiner écologiquement !

Connaître son sol

Le sol étant à la fois le support physique des plantes mais également leur source d’éléments nutritifs, la qualité de ce dernier influe énormément le comportement des plantes ainsi que leur capacité à se nourrir ou à respirer. Il est essentiel de connaître la nature du sol pour choisir les plantes qui s’y plairont et adapter le mode de travail et d’entretien du sol ainsi que les apports de matière fertilisante. Il existe 5 grandes natures de sol :

-       Sol argileux, lourd : Compact et collant humide, dur et fendillé sec. Il retient correctement l’humidité et les minéraux et peut être productif s’il est bien enrichi en éléments nutritifs mais peut s’avérer difficile à travailler et s’engorge rapidement en cas de fortes pluies, ce qui empêche la bonne circulation de l’eau et de l’air. De plus, il a tendance à se réchauffer lentement au printemps, occasionnant un retard de la végétation.

-       Sol limoneux, riche : Doux au toucher et poudreux lorsqu’il est sec, il est très fertile et facile à travailler mais se fragilise rapidement et peut former une croûte sous l’effet de la pluie et des arrosages.

-       Sol humifère, riche en humus : Spongieux et léger, ce sol de couleur sombre est fertile et retient bien l’eau. Il ne colle pas, se réchauffe rapidement et est facile à travailler, mais son acidité peut empêcher ou limiter la plantation de certains végétaux.

-       Sol sableux, léger : Granuleux, il est perméable à l’eau et à l’air. Il se draine facilement, ne s’engorge pas et se réchauffe facilement ce qui le rend facile à travailler. Cependant, il est très filtrant et retient peu l’eau et les éléments nutritifs et doit être fréquemment amendé pour rester fertile.

-       Sol calcaire : Avec une terre légère, ce sol est blanchâtre avec un aspect crayeux. Perméable à l’eau, il se réchauffe rapidement mais peut bloquer certains éléments fertilisants et devenir boueux lorsqu’il pleut.

outils de jardin

Pratiquer le compagnonnage

Le compagnonnage est une méthode de culture consistant à cultiver des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels à proximité les unes des autres. Certaines plantes aromatiques peuvent par exemple éloigner les insectes nuisibles grâce à leurs odeurs et les légumineuses enrichissent le sol en azote, elles peuvent donc être associées à des plantes ayant besoin de cet apport comme les tomates ou les cucurbitacées.

Voici quelques exemples d’association de plantes : l’ail éloigne les insectes en général mais ne doit pas être planté près des choux, haricots et pois tandis qu’il s’accorde avec les carottes, betteraves et tomates. Le basilic s’associe avec les tomates, asperges, piments, aubergines, poivrons et le thym protège les choux et brocolis.

Revenir aux méthodes de grand-mère

Le bicarbonate de soude, en plus d’être un allié de taille dans la maison, s’avère très efficace au jardin. Désherbant naturel, il protège également les cultures de certains champignons et parasites et le savon noir, grâce à ses propriétés insecticides, est efficace contre les pucerons, chenilles et araignées. Utilisable toute l’année sur les plantes annuelles, il est important de le choisir authentique.

L’ortie, quant à elle, s’utilise en purin pour devenir engrais naturel et antiparasite en plus d’apporter à la terre et aux plantes des éléments nutritifs indispensables.

Enfin, si vos plantations sont régulièrement déterrées par nos amis à quatre pattes, sachez que ces derniers ne supportent, pour la plupart, pas l’odeur du vinaigre blanc. Versez-en quelques gouttes autour de vos plantes pour les dissuader de s’en approcher !

remèdes naturels pour le jardin

Pour plus de trucs, astuces et autres bons conseils pour l’entretien et la vie de votre jardin retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/stigafrance/

Articles connexes sur Tendances et conseils
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Novembre

Patrick Mioulane vous a, comme à son habitude, préparé un calendrier d’entretien de la pelouse mensuel. Au programme du mois de novembre, un peu de repos bien mérité après une année à s’occuper du gazon. Suivez le guide !

EN SAVOIR PLUS
À quoi ressemblera le jardin en 2022 ?

Doucement mais sûrement, 2021 touche à sa fin. Pour préparer au mieux l’année prochaine, découvrez dès maintenant toutes les tendances au jardin en 2022.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Octobre

Comme tous les mois, faites confiance à Patrick Mioulane, notre spécialiste du jardin, pour vous préparer un calendrier d’entretien du gazon. Il vous dit comment prendre soin de votre pelouse en octobre.

EN SAVOIR PLUS
Les espèces nuisibles au jardin

Si certains animaux sont très utiles au jardin pour vous débarrasser des espèces nuisibles sans utiliser de pesticides, qu’en est-il de ces nuisibles qui s’attaquent au potager et aux massifs ? On vous dit tout sur ces parasites.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Septembre

Ça y est, les vacances sont terminées et la rentrée est arrivée, y compris au jardin ! Comme à son habitude, notre journaliste spécialiste du jardin Patrick Mioulane vous liste les choses à faire pour vous occuper de la pelouse en septembre.

EN SAVOIR PLUS
Conseils pratiques pour optimiser l'arrosage de la pelouse

Une pelouse bien dense, cultivée dans un sol riche en matière organique et non compacté, régulièrement fertilisée mais sans excès, peut tolérer sans graves dommages une période de sécheresse d’environ trois semaines lorsque les températures restent modérées (moins de 25 °C en journée, moins de 18 °C la nuit).
D’une manière générale, les graminées du gazon jaunissent dès que les épisodes de forte chaleur se prolongent, mais elles finissent par reverdir après le retour des pluies. On peut considérer ce phénomène comme « normal », mais  sachez qu’une « pelouse paillasson » souffre et se fragilise, notamment en perdant de sa densité et même en pelant par endroit. Alors, même si l’objectif n’est pas forcément de conserver un tapis végétal bien vert toute l’année, l’arrosage s’avère indispensable par temps sec pour maintenir la qualité intrinsèque de la pelouse et lui assurer une bonne longévité.

EN SAVOIR PLUS
Les animaux utiles au jardin

Vous souhaitez jardiner de manière plus écologique en vous débarrassant des pesticides tout en protégeant vos plantes et pelouses des espèces nuisibles ? On vous explique en quoi les animaux qui peuplent le jardin peuvent vous aider. Chaque espèce joue un rôle important dans la biodiversité de notre environnement extérieur.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Août

Le mois d’août n’est pas le mois le plus agréable pour s’occuper de la pelouse. Entre sécheresse, dormance estivale et croissance ralentie, le gazon mérite aussi des vacances. Heureusement, notre expert Patrick Mioulane vous donne toutes ses astuces pour prendre soin de la pelouse au mois d’août.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Recherche propulsée par ElasticSuite
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.