Magazine

Le scarificateur : quelle fréquence pour quelle utilisation ?

Le scarificateur permet d’éliminer la mousse et la couche de feutre qui se forment dans le gazon. On vous donne des conseils sur son utilisation.

Passer un scarificateur pour enlever la mousse et aérer les racines, garantit une belle pelouse. Mais comment choisir le bon moment et le bon modèle de scarificateur ? Toutes les pelouses n’ont pas les mêmes besoins. Et l’achat d’un bon scarificateur est souvent un investissement. En fonction de votre fréquence d'utilisation, avez-vous pensé à le louer ?

 

Un épisode de sècheresse prolongé ? Un sol gorgé d’eau ? Une tonte trop rase ? Un arrosage trop superficiel ? Un manque de lumière ? Un excès de feuilles mortes ? Et le cycle biologique de la pelouse s’interrompt. Les débris ne sont plus dégradés assez vite et ils forment un feutre qui s’accumule. Ainsi, le sol s’acidifie et la mousse apparaît. Une fois installée, la mousse et la couche juste en dessous empêchent l’eau de pénétrer et le retour à une vie biologique normale. En arrêtant ce cercle vicieux, le scarificateur permet de relancer une bonne croissance de la pelouse. On vous explique dans notre article dédié, comment bien utiliser un scarificateur.

 

Un scarificateur adapté à sa pelouse et à son budget !

 

Les scarificateurs basiques (aussi appelés démousseurs) sont dotés de griffes souples. Leur bonne efficacité dépend de l’état de la pelouse. Si votre pelouse est bien dégradée et envahie de mousses, le passage du scarificateur sera bénéfique mais pas suffisant. Vous pouvez arracher non seulement la mousse mais aussi les brins de gazon mal enracinés et créer de grands trous dans la pelouse. L’idéal est de ne pas attendre que la pelouse soit trop envahie. Le passage du démousseur ou d’un scarificateur basique peut être fait au printemps avant la première tonte et à l’automne, avant la dernière tonte. Ils sont moins coûteux à l’achat mais moins efficaces. Pour une petite surface ou un gazon avec peu de mousses, cela peut être la solution idéale pour allier bon entretien du jardin et économies pour le porte-monnaie !

tonte de pelouse utilisation de scarificateur

Pour des jardins plus grands ou une pelouse très dégradée, un scarificateur basique ne sera pas suffisant. Vous pouvez alors vous tourner vers les scarificateurs à couteaux. Ils sont dotés de lames qui tranchent verticalement dans la mousse et le feutre et vont donc plus profondément dans la pelouse. Le passage d’un scarificateur à couteaux doit être fait au printemps en période de croissance du gazon. Soit, entre une et deux fois par an grand maximum. Certes, il faut le faire chaque année pour garder sa pelouse en bonne santé, mais l’investissement peut être conséquent par rapport à la fréquence d’utilisation. Beaucoup plus cher à l’achat, ce type de scarificateur peut être utilement loué, au moins au départ pour en apprécier l’efficacité. Les prix varient de 40 à 100 euros la journée en fonction de la puissance de l’engin.

 

En bonus !

 

Et pour finir faites comme les pros ! Que vous achetiez ou louiez votre scarificateur, vous pouvez compléter son passage avec un surfaçage mi sable, mi terreau. A cela, vous ajouterez quelques poignées de gazon de regarnissage sur les zones les plus clairsemées. Vous retrouvez rapidement un joli tapis vert !

Chez STIGA, les gens travaillent avec passion pour tout ce qui se passe au sein et autour de votre jardin.

keyboard_arrow_right En savoir plus

Produits cités dans cet article

Accessoires

Articles similaires