La seconde vie des déchets verts

Que faire de tous ces déchets verts qui s’accumulent lors du grand nettoyage d’automne ? Les brûler est formellement interdit. Les revaloriser s’impose.

Quand vient l’automne, les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Et elles ne sont pas les seules. Résidus de taille, d’élagage, nettoyage des massifs, dernières tontes… les déchets verts s’accumulent. Leur élimination peut prendre figure de casse-tête alors que des solutions faciles à mettre en œuvre et bénéfiques au jardin sont à portée de tout jardinier.

 

 

Pour certains déchets végétaux, laissez faire la nature !

 

 

Les feuilles mortes qui envahissent le jardin ne posent problème que sur les terrasses ou les cheminements qu’elles rendent glissants. Partout ailleurs dans le jardin, elles sont une richesse tombée du ciel et peuvent servir d’engrais ou bien encore de paillis. On vous explique comment faire ici.

 

En revanche, d’autres « déchets verts » sont plus problématiques. En effet, les déchets de la taille sont très envahissants et moins faciles à traiter. Vous pouvez toutefois les broyer et également en faire un excellent paillis pour le jardin d’agrément aussi bien que le potager. Attention toutefois à l’utilisation du broyeur. Pour éviter tout souci de fonctionnement, ne mettez dans le broyeur que des branches que vous pouvez couper avec un sécateur. Et procédez sitôt après la taille, les broyeurs n’aiment pas le bois sec !

 

Autre solution, la collecte des déchets verts organisée par les collectivités ou la dépose en déchetteries ou sur une plate-forme de compostage où ils seront traités et valorisés.

 

 

Brûler ses déchets verts est interdit !

 

brûler déchets verts dans le jardin

Si valoriser ses déchets verts est tout bénéfice pour le jardin, les brûler pour s’en débarrasser est une très mauvaise idée ! C’est interdit sur la plus grande partie du territoire, et cela peut vous coûter cher, soit une contravention de 450 € (article 131-13 du nouveau code pénal).

 

Non seulement, brûler ses déchets verts est un gaspillage écologique mais c’est en plus un acte d’incivilité extrêmement polluant : 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 9 800 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine, 37 900 km pour une voiture essence (source : ADEME : Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et Lig’air : Réseau de surveillance de la qualité de l'air en région Centre Val de Loire). Or en France la pollution aux particules fines nous affecte tous : en moyenne, elle réduit notre espérance de vie de 8,2 mois et le coût individuel de cette pollution est estimé entre 400 et 500 €/an.

 

Cette interdiction est absolue en zone urbaine et connaît quelque nuance en zone péri urbaine et rurale : l’interdiction est formelle lorsqu’il existe pour la commune (ou le groupement de communes) un système de collecte et/ou des déchèteries. A défaut, une éventuelle dérogation préfectorale précisant conditions et horaires peut être accordée. En général, entre 11h et 15h30 durant les mois de décembre, janvier et février et entre 10h et 16h30, les autres mois de l’année. Et dans tous les cas, le brûlage des déchets verts est interdit en cas de prévision ou de constat d’épisode de pollution.

 

A noter : les incinérateurs de jardin ne sont pas une solution et polluent également.

Articles connexes sur Tendances et conseils
Twinclip de STIGA, l’allié des beaux jardins

Innovation majeure pour les tondeuses thermiques et les tondeuses à batterie, le brevet Twinclip se caractérise par un système de lame à double tranchant, permettant une tonte parfaite de la pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Avril

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous a préparé un calendrier d’entretien du gazon tout au long de l’année. Découvrez dans cet article ses conseils pour entretenir votre pelouse en avril.

EN SAVOIR PLUS
Qu'est-ce que le gazon ?

Les définitions du mot « gazon » que l’on trouve dans les différents dictionnaire évoluent entre : « motte de terre garnie d’herbe », « herbe courte et menue », « herbe maintenue dense et rase », « végétation herbacée couvrant le sol »,  « herbe dense, courte et fine ». On se retrouve ici dans une vision assez proche de celle de ce proverbe bien français : « Qu’importe le gazon du moment qu’on ait la verdure ! » et de la confusion courante entre le gazon et la pelouse, les deux mots étant souvent considérés comme des synonymes.

Mais pour le jardinier, la définition la plus exacte du gazon serait celle donnée par Wikipédia : « surface semée densément d'herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gazon)

En fait, dans sa réalité technique, le gazon consiste en un mélange d'espèces et de variétés de graminées soigneusement sélectionnées qui, après avoir été semées, forment une pelouse. Même si la texture du gazon est herbacée (souple, tendre), ce n’est en rien « de l’herbe » (« petite plante qui pousse naturellement partout quand les conditions lui sont favorables » selon la définition du Larousse) ou bien alors de l’herbe d’une très grande sophistication. Car il faut bien être conscient d’une chose : le gazon ça se cultive ! C’est même, dans certains cas, l’une des cultures les plus complexes qui soient (par exemple les gazons utilisés pour les terrains de sport).

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Mars

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Les batteries au service de l’entretien extérieur

Depuis quelques années, nous assistons à un développement rapide des outils de jardin à batterie en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Silencieux, écologiques, pratiques et maniables, ils s’adaptent à tous les travaux du jardin.

EN SAVOIR PLUS
Les 3 nouvelles gammes de STIGA

L’objectif principal de STIGA est de faire de chaque jardin un endroit sain et convivial. Pour cela, la marque dévoile en 2021 plus de 50 nouveaux produits à batterie s’articulant autour de 3 univers : Essential, pour les jardiniers occasionnels, Experience, pour les jardiniers passionnés et Expert, pour les jardiniers avertis.
On vous explique.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Janvier/Février

Patrick Mioulane, notre journaliste spécialiste des jardins, vous livre son calendrier d’entretien annuel du gazon. Chaque mois, retrouvez ses précieux conseils pour vous occuper de votre pelouse.

EN SAVOIR PLUS
Comment choisir une motobineuse ?

Avant de planter votre pelouse, vos arbres et vos plantes, il est nécessaire de préparer votre terre. Laissez tomber bêche et binette, la motobineuse vous sera bien plus utile. Aérer, labourer ou retourner la terre sont des travaux fastidieux et potentiellement douloureux, d’où l’intérêt de privilégier un engin motorisé.
On vous explique comment choisir une motobineuse.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin