Magazine

Dossier : Le Mulching

L'édito de Patrick Mioulane : "En avril, la pelouse sur le fil"

Avec son enchantement de floraisons multicolores et la symphonie explosive des bourgeons qui réveille arbres et arbustes, avril célèbre le renouveau printanier dans le jardin. L’allongement des jours et l’augmentation de l’intensité lumineuse stimulent l’activité chlorophyllienne. Les tiges croissent, les feuilles gagnent en intensité, l’herbe se fait plus verte. Avril est aussi une période capitale pour la pelouse. C’est le moment de ressortir la tondeuse ou de la remplacer, sachant que chaque année apparaîssent des modèles plus pratiques, plus écologiques, plus performants…

 

LA TONTE MULCHING : RECYCLAGE ET GAIN DE TEMPS

 

Pour assurer une bonne esthétique et constituer un espace accueillant, la pelouse doit être tondue. Sans aller jusqu’à l’extrême méticulosité de nos voisins britanniques qui rasent leurs gazons tous les trois jours, il faut, durant les périodes humides, passer la tondeuse à minima une fois par semaine. Le concept de la tonte mulching a été développé aux États-Unis il y a un demi-siècle, parce que les déchets de tonte n’étaient plus acceptés dans les ordures ménagères. Cette technique de coupe sans ramassage permet de recycler naturellement l’herbe coupée. Elle fait gagner du temps et des efforts par rapport à la tonte avec ramassage. Vous saurez tout sur le mulching en lisant l’article mulching et la tonte.

 

AVANT TOUT : UN SOL RICHE ET VIVANT

 

Après la torpeur hivernale, avril réveille le jardinier. C’est le temps des semis et des plantations. Au potager, dans les massifs ou la pelouse, la réussite passe par la connaissance et l’amélioration du sol. Partie superficielle de la croûte terrestre, le sol cultivé est un milieu complexe à l’équilibre fragile. Cette couche fertile et peu épaisse, résulte des interactions entre les espèces vivantes et les minéraux. Le jardinier a pour mission de valoriser durablement son sol car il s’agit d’une ressource non renouvelable. L’article pour améliorer la terre de son jardin vous donne d’excellents conseils à ce sujet.

 

 

DES TONDEUSES TOUJOURS PLUS ÉCOLOGIQUES

 

Silence, autonomie, absence d’émissions polluantes et de vibrations, légèreté, maniabilité, batteries puissantes avec systèmes d’économie d’énergie et entretien réduit, les tondeuses de nouvelle génération bénéficient d’améliorations techniques qui rendent leur utilisation plus pratique et plus écologique. L’article sur les tondeuses mulching vous détaille tous les points forts des nouveauté Stiga :  Model1, Multiclip 50 DAE, et E-PARK 220 la première autoportée à coupe frontale fonctionnant sur batterie.

 

CONSEILS DE PROS POUR ENTRETENIR SES LAMES

 

Les tondeuses mulching sont munies d’une lame dont le profil particulier retient les brins coupés dans le carter fermé, afin de les hacher menu. Transformée en fines particules, la tonte se dépose au cœur des touffes de gazon, l’herbe coupée devenant invisible. Cette dernière se décompose naturellement, restituant des éléments fertilisants au sol. Mais des lames, ça s’entretient ! Découvrez tous les conseils de Philippe Beaucamp, spécialiste motoculture, dans notre article sur l'affutâge et l'entretien des lames, pour des lames qui coupent… toujours au top !

 

DE LA CHAUX POUR AMÉLIORER LE SOL

 

Pratique traditionnelle dans l’agriculture, le chaulage en tant qu’amendement est plus que jamais d’actualité. Au jardin, on utilise de préférence de la chaux magnésienne (dolomite) qui associe l’oxyde de calcium à l’oxyde de magnésium. Ce dernier renforce la couleur verte des feuillages. Le chaulage corrige l’acidité des fumiers et des composts, tout en éliminant les micro-organismes pathogènes qu’ils renferment. Il rétablit l'équilibre pour une meilleure nutrition végétale et empêche la formation de la mousse dans les pelouses. Pour tout savoir la chaux dans le jardin, lisez l’article sur la chaux vive.

 

Aujourd’hui, les pratiques du jardinage évoluent conjointement de manière écologique et technologique. Les matériels toujours plus fiables, plus faciles d’emploi et plus respectueux de l’environnement nous facilitent la tâche au quotidien tout en embellissant notre cadre de vie. Sûr que l’avenir appartient au jardinier bien équipé !

Journaliste, photographe, écrivain, Patrick Mioulane est jardinier par vocation et botaniste par conviction.

keyboard_arrow_right En savoir plus

Produits cités dans cet article

Accessoires

Articles similaires