La chronique de Patrick Mioulane #3

Avec l’arrivée de l’hiver, le travail au jardin va diminuer. Mais Patrick Mioulane, journaliste spécialiste du jardin, sait que tout ne s’arrête pas malgré le froid. Suivez le guide ! Il vous propose un tour d’horizon pour ce qui concerne les achats au jardin, les arbres et arbustes, le balcon et la terrasse, l’entretien du jardin, le matériel et l’outillage, la multiplication, la nature et l’environnement, la pelouse, la serre et la véranda. N’omettez aucune étape grâce aux nombreuses recommandations ci-dessous.

Shopping jardin

  • Acheter des potées fleuries de bulbes de printemps forcés, notamment des jacinthes et les merveilleux narcisses ‘Cheerfulness’ à petites fleurs très doubles qui exhalent un parfum enchanteur.
  • Acheter un sapin naturel pour créer une authentique ambiance de Noël
  • Acheter des pots d’étoiles de Noël (poinsettias) et des branches de houx pour décorer la maison.

Arbres et arbustes

  • Abriter les camélias des vents dominants pour éviter le dessèchement des boutons floraux.
  • Élaguer par temps doux (ou mieux faire élaguer par des professionnels) les pommiers plein vent trop touffus, ainsi que tous les grands arbres déséquilibrés, devenus gênants ou trop denses. Le but est de réaliser un éclaircissage de la ramure, de limiter le développement en hauteur et d’éliminer les branches surplombent une construction.
  • Éliminer les rejets et gourmands indésirables des : acacia (Robinia pseudoacacia), ailante (Ailanthus altissima), argousier (Hippophae rhamnoides), bambous (Phyllostachys spp.), bignone (Campsis radicans), corète du Japon (Kerria japonica), cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), framboisier (Rubus idaeus), lilas (Syringa vulgaris), merisier (Prunus avium), mimosa (Acacia dealbata), noisetier (Corylus avellana), prunellier (Prunus spinosa), Rosier rugueux (Rosa rugosa), rosiers greffés, sumac de Virginie (Rhus typhina), etc.
  • Fertiliser les agrumes qui restent en végétation, puisqu’ils fleurissent et fructifient en ce moment.
  • Haubaner les arbres nouvellement plantés, notamment les conifères pour qu’ils résistent bien aux assauts des vents. 
  • Nettoyer et décompacter le sol au pied des arbres des arbustes d’ornement et fruitiers. Ce bêchage superficiel appelé béquillage permet d’aérer le sol qui a été piétiné ce qui empêche l’asphyxie des racines.
  • Nettoyer les arbres creux, pulvériser une bouillie bordelaise, puis remplir la cavité avec un mélange de sable et de chaux (mortier).
  • Nettoyer les écorces des arbres couverts de mousses et de lichens en les grattant énergiquement.
  • Protéger les camélias en boutons des vents froids dominants qui peuvent provoquer une chute précoce avant épanouissement. Ne pas oublier d’arroser si le temps est sec.
  • Protéger les jeunes arbres contre les lapins avec des grillages placés autour des troncs.
  • Rajeunir les haies dégarnies de la base en les taillant sévèrement.
  • Tailler les lauriers roses en coupant tous les jeunes rameaux de la moitié de leur longueur (attention la sève est toxique !).

Balcons et terrasses

  • Désinfecter les pots de terre cuite inutilisé dans une solution d’eau de Javel à 10 %.
  • Envelopper les poteries d’extérieur les plus exposées, avec du plastique bulle pour les protéger du gel.
  • Installer des brise-vent sur le balcon (canisses, claies, treillis, haies).
  • Protéger du gel les jardinières du balcon surtout les pots en terre cuite peu épais. Enveloppez-les avec du plastique bulles ou des plaques de polystyrène expansé.
  • Vider la réserve des bacs à réserve d’eau d’extérieur s’il a beaucoup plu. Effectuez ce travail au moins une fois par semaine sinon les racines vont pourrir.

Entretien du jardin

  • Arroser les bonsaïs d’extérieur, les potées du jardin et du balcon s’il ne pleut pas (donner de l’eau une fois tous les 10 à 12 jours environ), uniquement en dehors des périodes de gel.
  • Bêcher les parcelles libres du jardin (maximum 20 cm de profondeur). Le froid hivernal va effectuer un ameublissement naturel très efficace.
  • Cerner les grosses touffes de bambous en creusant une tranchée de 70 cm de profondeur et 40 cm de large, couper tous les rhizomes pour en limiter l’extension. Placez dans la tranchée un dispositif anti-rhizome.
  • Drainer les terres très argileuses, pour les débarrasser de leur excès d’humidité et les rendre plus aisément cultivables.
  • Installer des paillassons, tunnels, cloches et autres protections contre le froid sur les plantes fragiles et autour des pots et jardinières.
  • Nettoyer les massifs en éliminant les dernières feuilles mortes, couper les tiges abîmées et les fleurs fanées. Vous pouvez aussi vous dispenser de cette opération si vous souhaitez apprécier la délicatesse du givre sur certaines inflorescences sèches, notamment les ombelles.
  • Planter dans le jardin tant qu’il ne gèle pas : arbres et arbustes fruitiers, rosiers, arbustes d’ornement à feuilles caduques, haies, plantes grimpantes et plantes vivaces. Nous sommes dans une période très favorable pour une reprise à 100 %.
  • Protéger l'estragon, le laurier sauce, le romarin, le thym, la lavande des excès d’eau plus que du froid. Idem pour les agrumes, les bananiers les palmiers et les oliviers dans les régions dont le climat est inadapté. Utiliser : paille, compost, tourbe, voile.
  • Tamiser le compost qui est en tas depuis au moins six mois.
  • Transplanter les arbres et les arbustes mal placés et ceux que vous souhaitez déplacer.
  • Vérifier l’état des treillages et des supports de plantes grimpantes.
  • Vidanger les tuyauteries et les robinets d’extérieur et les envelopper avec des protections contre le froid.

Matériel et outillage

Nettoyer et ranger les outils et les accessoires qui ne sont plus utiles. Huiler les lames et ressorts des sécateurs.

Multiplication

  • Bouturer à bois sec : ailante, catalpa, cognassier du Japon, forsythia, peuplier, saule, symphorine, tamaris.
  • Bouturer la vigne et les petits fruits. 
  • Bouturer les racines des : acanthe, anémone du Japon, pavot d’orient, phlox. 
  • Diviser et replanter la rhubarbe.
  • Diviser les bambous vieillissants et couper les rhizome envahissants.

Nature et environnement

  • Déclarer vos ruches, c’est une obligation qui doit être effectuée courant décembre auprès de la direction des services vétérinaires de votre département (il existe un formulaire type et vous recevez ensuite un numéro d’inscription de votre rucher). Notez que les ruches doivent être isolées des habitations voisines par une haie ou un mur d’au moins 2 m de haut, les distances sont variables.
  • Nourrir les oiseaux affamés par temps froid, avec des mélanges de graines et des boules de graisse vendus dans les jardineries.

Pelouse

  • Éliminer la mousse dans les gazons par une application de sulfate de fer (par temps doux). Il faut éviter d’effectuer ce traitement dans les sols acides car si le sulfate de fer brûle bien la mousse, il acidifie aussi le sol. Dans ce cas, utilisez un produit à base de chaux, mais seulement après avoir extrait mécaniquement les mousses (avec un scarificateur).
  • Ne pas marcher sur la pelouse lorsqu’elle est couverte de neige ou bien gelée, l’empreinte de vos pas s’y imprimerait.
  • Préparer le sol des futures pelouses en retournant la terre tout en y incorporant une fumure organique (compost, fumier décomposé).
  • Retourner les vieilles pelouses pelées en vue de les refaire au printemps (semis courant avril).
  • Scarifier la pelouse dans les régions au climat doux et épandre au besoin un produit anti-mousse.

Serres et vérandas

  • Aérer par temps doux la serre et la véranda pour éviter les risques de pourriture sur les plantes en hivernage.
  • Arroser de temps en temps les pieds mères de géraniums et les plantes succulentes qui sont en repos dans la serre ou la véranda (pas plus de deux fois par mois)
  • Maintenir la température de la serre ou de la véranda au minimum entre 7 et 10 °C (maximum 15 °C) pour que les plantes se conservent sans problème. Arroser peu.
  • Protéger les cultures sous abri de l’appétit des limaces. Placer des appâts à base de phosphate ferrique (Ferramol) dans les pots des plantes qui hivernent en serre ou en véranda.
Articles connexes sur Tendances et conseils
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Octobre

Comme tous les mois, faites confiance à Patrick Mioulane, notre spécialiste du jardin, pour vous préparer un calendrier d’entretien du gazon. Il vous dit comment prendre soin de votre pelouse en octobre.

EN SAVOIR PLUS
Les espèces nuisibles au jardin

Si certains animaux sont très utiles au jardin pour vous débarrasser des espèces nuisibles sans utiliser de pesticides, qu’en est-il de ces nuisibles qui s’attaquent au potager et aux massifs ? On vous dit tout sur ces parasites.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Septembre

Ça y est, les vacances sont terminées et la rentrée est arrivée, y compris au jardin ! Comme à son habitude, notre journaliste spécialiste du jardin Patrick Mioulane vous liste les choses à faire pour vous occuper de la pelouse en septembre.

EN SAVOIR PLUS
Conseils pratiques pour optimiser l'arrosage de la pelouse

Une pelouse bien dense, cultivée dans un sol riche en matière organique et non compacté, régulièrement fertilisée mais sans excès, peut tolérer sans graves dommages une période de sécheresse d’environ trois semaines lorsque les températures restent modérées (moins de 25 °C en journée, moins de 18 °C la nuit).
D’une manière générale, les graminées du gazon jaunissent dès que les épisodes de forte chaleur se prolongent, mais elles finissent par reverdir après le retour des pluies. On peut considérer ce phénomène comme « normal », mais  sachez qu’une « pelouse paillasson » souffre et se fragilise, notamment en perdant de sa densité et même en pelant par endroit. Alors, même si l’objectif n’est pas forcément de conserver un tapis végétal bien vert toute l’année, l’arrosage s’avère indispensable par temps sec pour maintenir la qualité intrinsèque de la pelouse et lui assurer une bonne longévité.

EN SAVOIR PLUS
Les animaux utiles au jardin

Vous souhaitez jardiner de manière plus écologique en vous débarrassant des pesticides tout en protégeant vos plantes et pelouses des espèces nuisibles ? On vous explique en quoi les animaux qui peuplent le jardin peuvent vous aider. Chaque espèce joue un rôle important dans la biodiversité de notre environnement extérieur.

EN SAVOIR PLUS
Calendrier d’entretien annuel du gazon – Août

Le mois d’août n’est pas le mois le plus agréable pour s’occuper de la pelouse. Entre sécheresse, dormance estivale et croissance ralentie, le gazon mérite aussi des vacances. Heureusement, notre expert Patrick Mioulane vous donne toutes ses astuces pour prendre soin de la pelouse au mois d’août.

EN SAVOIR PLUS
Comment créer un jardin japonais ?

S’il y a bien un endroit où se relaxer et prendre un peu de temps, c’est le jardin. Pour en faire un lieu encore plus paisible dans lequel il fait bon se détendre, inspirons-nous des jardins japonais.

Au Japon, l’aménagement du jardin est un art respecté. Quelles plantes y intégrer ? Comment décorer un jardin japonais ? On vous dit tout dans cet article.

EN SAVOIR PLUS
Quelles alternatives pour le gazon dans les régions chaudes et sèches

Les pelouses composées de graminées à gazon apprécient les climats frais et humides. Dans les régions méditerranéennes, il faut envisager l’utilisation de plantes tapissantes mieux adaptées à des conditions de fort ensoleillement et de manque d’eau. Ces végétaux que nous allons vous présenter en détail dans les lignes suivantes, constituent aussi des opportunités intéressantes dans la perspective du changement climatique.

EN SAVOIR PLUS
Share on Facebook Share on Linkedin
Mesurez la taille de votre jardin
Dessinez la superficie de votre jardin sur la carte et trouvez les produits les plus adaptés.
Zoomez sur votre propriété. Cliquez ou appuyez pour tracer un chemin autour de votre jardin afin de mesurer la superficie.